Chapitre XII - Faux pas

4.9K 348 189
                                    

            Drago ouvrit la porte vitrée à l'arrière de l'hôpital Ste-Mangouste. Enfin. Enfin, une pause ! Depuis le début de matinée, il n'arrêtait pas. Il était même arrivé en avance –sous les grognements d'Astoria à qui il avait pourtant promis qu'ils petit-déjeuneraient pour une fois ensemble-.

Il regarda sa montre. Il était déjà 13h, il n'avait rien dans le bide et il était par conséquent affamé. Le Médicomage ferma les yeux quelques secondes, et lâcha un long soupir. Puis, il se cala contre le mur de la bâtisse, savourant la ruelle silencieuse. Une pause, rien qu'une infime petite pause avant de reprendre le rythme infernal des urgences...

« Monsieur Malefoy ? lâcha une petite voix timide.»

Grmph.

« Quoi, encore ? grogna-t-il. »

Une stagiaire en première année de formation venait de passer une tête timide dans l'entrebâillement. Elle avait les joues d'un rose soutenu, signe qu'elle avait compris qu'il valait mieux prendre des pincettes lorsqu'on venait le solliciter durant l'une de ses rares pauses.

« Il y a quelqu'un qui veut vous voir... »

En réalité, les stagiaires n'avaient clairement pas vocation à être des hiboux voyageurs mais il était bien rare qu'on remette en question les petits caprices de Drago. Tout simplement parce que le sorcier avait très bien compris comment marchait le milieu médical et surtout l'hôpital Ste-Mangouste. Les autres pouvaient se vanter d'avoir choisi cette discipline plus par vocation que pour le prestige du statut mais au fond, ils étaient tous les mêmes : des personnes ambitieuses voulant à tout prix se démarquer de leurs collègues... ou plutôt de leurs concurrents.

L'ancien Serpentard était donc malin : si un stagiaire répondait présent pour satisfaire le moindre de ses besoins, ce dernier était sûr de pouvoir l'assister sur un cas particulièrement intéressant. Au final, tout le monde était gagnant n'est-ce pas ? En réalité, Malefoy ne faisait-il pas une bonne action en agissant de la sorte ?

« Et bien tu lui dis que je suis en pause, dit Drago avec agacement.

- Je... je crois que ça ne va pas être possible, Monsieur Malefoy.

- Et pourquoi cela ?

- Tout simplement parce que je n'ai pas que ça à faire de poireauter, lança une voix bien trop familière à son goût. »

Harry Potter apparut dans l'encadrement de la porte avant de sortir à son tour dans la ruelle. La stagiaire s'éclipsa en se tordant les mains et Drago soupira.

« Qu'est-ce que tu veux ?

- J'ai plusieurs questions à te poser. Cela concerne...»

Malefoy haussa un sourcil.

« Oh non, tu ne vas pas remettre ça sur le tapis j'espère ! Je n'ai rien à voir avec ces attaques de merde et tu le sais très bien ! J'ai un alibi pour le soir du repas de Noël. J'étais ici, Potter ! Ici, à Ste-Mangouste ! C'est même moi qui ai soigné ta Granger de malheur et tu m'as vu faire !

- Est-ce que tu sais laisser les gens parler jusqu'au bout ou tu es sans cesse obligé de les interrompre à la moindre contrariété ? »

Le regard gris de Drago croisa les yeux verts d'Harry. Ils se fixèrent en silence pendant de longues secondes. Puis l'ancien Gryffondor reprit la parole.

« Je ne viens pas t'interroger concernant ta petite personne mais sur certaines de tes relations... avec quelques sorciers qui font... partie de ton entourage. »

Après les ruines (Dramione)Où les histoires vivent. Découvrez maintenant