Chapitre XVI - L'aide de Malefoy

5.4K 394 300
                                    

Hello, hello ! 

Je vous poste le nouveau chapitre dès ce soir, tout simplement parce que... j'ai besoin de votre aide ! :) C'est très simple : je bloque totalement sur l'écriture de la 3e partie. Je ne sais pas trop pourquoi... peut-être parce qu'elle fait 40 chapitres à elle seule ? Peut-être parce que c'est la partie la plus sombre et que je crains d'abandonner comme pour Le Revers de la Gloire ? Un mélange des deux ? En tout cas, j'ai énormément de mal à avancer dessus : pour le moment, je n'ai rédigé qu'un chapitre (alors que je suis censée l'avoir reprise depuis plus d'une semaine) ! 

Si vous avez envie de m'encourager, de me motiver et de partager tout un tas de petits mots gentils qui pourraient m'aider à me persuader que ma fanfiction vaut le coup et qu'elle vous plaît, c'est donc le moment ! Je crois que j'ai besoin d'un petit boost de confiance en moi.

Et en échange... voici un nouveau chapitre, donc :). 

Bonne lecture (et merci d'avance pour celles et ceux qui prendront le temps de me rassurer sur mon histoire) !

.

Hermione mit un certain temps à réaliser qui se tenait face à elle. Le Serpentard sembla tout aussi surpris car il cligna plusieurs fois des yeux, se massant le bras qu'elle avait bousculée. Sans réfléchir, la Gryffondor se jeta sur lui, posa ses mains sur ses épaules et le secoua de toutes ses forces.

« Hé, oh ! Tu fous quoi, là ? s'exclama Malefoy en essayant de la repousser. »

Hermione resta silencieuse plusieurs secondes avant de lâcher dans un murmure :

« Aide-moi. »

Les yeux de Malefoy se froncèrent. Il ouvrit la bouche, prêt à répondre mais se tut en entendant des bruits de talons qui se rapprochaient dangereusement. Il reposa son attention sur Hermione qui n'avait pas bougé d'un iota. Le souffle court, les bras croisés contre sa poitrine, son corps fut secoué d'un spasme. 

Elle tremblait. 

Malefoy la contempla avec encore plus d'intensité.

Il réfléchissait.

Soudain, le sorcier la poussa d'un geste brusque et Hermione fut propulsée contre un renfoncement plongé dans l'obscurité. Son dos heurta violemment le mur, elle réprima un cri de douleur et Malefoy lui décocha un regard noir, l'enjoignant au silence. Fort heureusement, son gémissement fut couvert par des éclats de voix. Visiblement, Nott et ses camarades venaient de débouler dans le couloir et le Préfet les avait reconnus.

« Oh, Drago ! s'exclama Theodore, surpris. Tu te balades dans les couloirs à une heure pareille, maintenant ? »

Hermione se recroquevilla un peu plus dans le coin de mur et plaqua une main contre sa bouche, si essoufflée qu'il lui était impossible de reprendre une respiration normale. Elle tendit le cou et aperçut un halo de lumière au niveau de Malefoy. Nott avait allumé sa baguette et se tenait à la hauteur du garçon, encadré de ses trois équipiers. Malefoy les toisa avec indifférence puis haussa les épaules.

« J'étais avec Astoria, j'avais oublié ma cravate dans la pièce où on l'a laissé et... je suis retourné la chercher. »

Il joignit le geste à la parole et montra la cravate qu'il tenait effectivement entre ses mains. Quelle idiote ! Dans sa hâte –et dans la pénombre-, Hermione n'avait pas remarqué que le garçon avait les boutons du col de sa chemise détachés et que ses cheveux étaient moins bien coiffés qu'à l'ordinaire. Ce détail n'échappa pas à Nott qui éclata d'un rire goguenard.

Après les ruines (Dramione)Où les histoires vivent. Découvrez maintenant