Chapitre XVII - Soirée arrosée

5.8K 389 328
                                    

Wahou ! 

Je dois dire que je ne m'attendais pas à autant de reviews suite à ma requête (un peu désespérée je l'avoue haha) au début de mon chapitre précédent ! 

J'ai été autant surprise que profondément touchée, vos messages ont été une avalanche de petits mots positifs, rassurants et encourageants. 

Vous l'avez remarqué, je mets un point d'honneur à répondre le plus possible dès que vous me donnez votre avis sur un chapitre ! Reconnaître vos pseudos au fil des semaines, faire de ces publications des petites rencontres régulières au point que vous en deveniez presque familiers me procure beaucoup de joie. Mais savoir que c'était réciproque m'a rendu si heureuse ! Je remercie aussi les lecteurs-trices "de l'ombre" qui ont pris le temps de témoigner de leur présence. A toutes et tous : merci ! Mille mercis ! 

Sachez que grâce à vous j'arrive à écrire doucement la partie 3. J'ai confiance en moi. Pas autant que je le souhaiterai mais c'est déjà un progrès. Je suis certes moins prolifique qu'avant (vous aviez raison : la fin du confinement y a joué un grand rôle) mais j'arrive à garder mon objectif  à l'esprit : TERMINER CETTE HISTOIRE.

J'espère que ce chapitre vous plaira ! On approche lentement (mais sûrement) de la fin puisqu'il reste 7 chapitres pour cette partie 1 :).

.

Le mois d'Avril se termina par l'anniversaire d'Horace Slughorn. Le Professeur de Potions avait décidé de fêter ses 85 ans en grandes pompes, réunissant le temps d'une soirée tous ses élèves favoris. Un vendredi soir, Hermione se retrouva donc bien malgré elle traînée par Ginny Weasley. Pour l'occasion, Hermione avait consenti à enfiler une robe bleue marine que son amie lui avait prêtée. La Gryffondor devait bien admettre que même si sa couleur était discrète, la robe était si ajustée qu'elle aurait pu mettre en valeur n'importe qui. A son plus grand plaisir, Olivier avait été invité et Hermione ne put s'empêcher de rougir jusqu'aux oreilles lorsqu'elle remarqua le regard appuyé que Dubois lui lança dès son arrivée.

Slughorn n'était pas forcément aux faits des derniers morceaux de musique à la mode chez les sorciers adolescents. Ginny et Luna s'étaient donc chargées de sélectionner une liste tout à fait éclectique qu'un orchestre de trois musiciens s'appliquaient à jouer. L'ambiance de la soirée était au beau fixe : tout le monde s'amusait grandement et passait un excellent moment. Après quelques verres d'hydromel, Hermione consentit à danser avec Olivier Dubois. Elle ne savait pas si c'était l'alcool qui la rendait si euphorique ou l'odeur d'after-shave du jeune homme qui était agréable mais cela faisait un temps infini que la Gryffondor ne s'était pas sentie aussi joyeuse.

Olivier était un gentleman, lui. Durant toute la soirée, ses mains frôlèrent à peine sa taille et Hermione soupçonna qu'il ne voulait aucunement attirer l'attention sur le moment de complicité qu'ils étaient en train d'échanger à la vue de tous. Peine perdue : il suffisait de voir les regards appuyés des autres convives pour deviner que tout le monde avait remarqué l'attirance réciproque entre eux deux. Cela ne dérangea pas Hermione, bien au contraire. Depuis l'horrible épisode avec Nott, côtoyer un sorcier aussi respectueux que Dubois lui paraissait relever du miracle.

Minuit approcha, Hermione et Olivier terminèrent une énième danse endiablée avant de se diriger vers la table des cocktails. La Gryffondor passa une main sur son front moite et croisa son reflet dans le miroir. A sa grande horreur, ses joues rosies par l'effort et ses cheveux étaient plus ébouriffés que jamais. Mais Dubois semblait s'en moquer.  Hermione regarda ses camarades qui dansaient, elle aperçut Luna en train de virevolter autour d'une sorcière dont elle ne connaissait le nom et elle ne put s'empêcher de réprimer un sourire. Voir la Serdaigle à ce point heureuse ne pouvait que lui faire plaisir. La Gryffondor reporta son attention sur son partenaire : si Olivier l'invitait pour une dernière danse, elle allait finir en nage.

Après les ruines (Dramione)Où les histoires vivent. Découvrez maintenant