Chapitre X - La Bibliothèque

5.8K 396 274
                                    


Le mois de Novembre passa bien trop rapidement au goût d'Hermione et ne parlons même pas du mois de Décembre qui fila encore plus vite qu'un Eclair de Feu. Lorsqu'elle réalisa que les vacances de Noël approchaient, la sorcière ne put s'empêcher de ressentir une boule au creux de son estomac. Ses parents lui avaient demandé si elle passait Noël avec eux cette année et la jeune fille avait décliné. Elle avait prétexté le fêter au Terrier –ce qui était bien évidemment faux, malgré les supplications de Ginny- et avait décidé de rester seule à Poudlard.

Hermione ne savait pas tellement pourquoi elle avait fait ce choix. En réalité, elle n'avait aucunement envie de fêter Noël, ce qui était bien la première fois que cela arrivait. Mais la Gryffondor préférait se focaliser sur ses ASPIC. Du moins, c'était ce qu'elle se répétait en boucle. En réalité elle n'avait cœur à rien et se sentait si morose depuis le début des cours que l'idée de rester au château à ressasser lui avait paru le choix le plus évident. Avec du recul, Hermione devait bien admettre que cette décision était fichtrement stupide mais elle était bien trop fière pour revenir sur sa décision. De toute manière, ses parents avaient profité de son absence pour séjourner dans les Alpes... et il était bien évidemment hors de question qu'elle débarque au Terrier pour tomber nez à nez sur Ron.

C'est ainsi qu'elle se réveilla le 25 décembre avec le cœur lourd et la mine maussade. Le dortoir vide et glacé dans lequel elle venait de se réveiller ne l'aida pas à retrouver sa bonne humeur. Le repas du réveillon avait été délicieux et Hermione avait passé un excellent dîner même si peu d'autres élèves étaient restés à Poudlard. A son grand malheur, la Gryffondor avait entraperçu Malefoy qui avait fait un bref saut avant de retourner à sa Salle Commune. Hermione n'avait pu s'empêcher d'être surprise avant de se rappeler sa situation. Avec un père à Azkaban et une mère en maison de repos, une tante désormais réduite en poussière, il n'avait sûrement pas grand monde avec qui passer les fêtes de fin d'année...

Hermione profita de s'être réveillée tôt pour aller étudier à la bibliothèque. Les ASPIC étaient désormais dans un peu plus de 6 mois à peine et cette perspective parvenait à la mettre dans tous ses états. La Gryffondor attrapa son sac à dos, y enfouit plusieurs grimoires et travers le château à toute vitesse, ravie de pouvoir profiter de la bibliothèque pour elle toute seule. Elle s'installa à l'une de ses tables préférées et étala ses livres ainsi que plusieurs rouleaux de parchemins avant de pousser un soupir de satisfaction. Il n'y avait pas de meilleure occasion pour travailler...

Un mouvement derrière une étagère lui fit hausser un sourcil, elle tendit le cou et reconnut la chevelure coupée en brosse de Dubois.

« Olivier ? dit-elle, surprise. »

Le jeune homme se retourna vers elle, un livre entre les mains.

« Oh, Hermione ! Je ne savais pas que tu passais les fêtes au château.

- Je... je désirais me concentrer sur mes révisions pour les examens de fin d'année.

- C'est tout à ton honneur, dit le garçon en hochant la tête. Mais ne te surmène pas trop non plus. »

Elle réprima un sourire. Il était si prévenant.

« Et toi, tu fêtes Noël ici ? Je n'étais pas au courant, je ne t'ai pas vu hier soir.

- Je suis rentré ce matin, expliqua-t-il. Je... »

Il se gratta la tête, hésitant.

« Je devais fêter Noël avec ma copine mais il s'est avéré qu'on a jugé bon de se disputer le soir du réveillon et... finalement, elle m'a demandé de faire mes valises. Me voilà donc à fêter Noël  à Poudlard. »

Après les ruines (Dramione)Où les histoires vivent. Découvrez maintenant