Chapitre III - Le cours d'Horace

7.4K 456 177
                                    

« Ah, Miss Granger, je me doutais bien que vous reprendriez mon cours de Potions ! »

Le Professeur Slughorn lança un sourire entendu à Hermione qui se contenta d'hocher la tête. Pour commencer ce premier jour de cours, la Gryffondor avait Potions et c'est avec beaucoup de réticence qu'elle s'était glissée à la dernière minute dans la salle de classe. De son côté, Horace Slughorn semblait ravi et contempla sa classe pendant plusieurs minutes, s'attardant sur les quelques têtes célèbres qu'il reconnaissait.

« Je me doute que cela doit vous faire étrange de revenir ici pour simplement étudier. La dernière fois que vous vous êtes trouvés entre ces murs, beaucoup d'entre vous ont manqué de sacrifier leur vie. Et pour les autres... »

La phrase d'Horace Slughorn resta en suspens et Hermione fixa le mur à sa gauche avec intensité. Tout ceci était ridicule. Comment pouvaient-ils se trouver assis dans cette pièce, à discuter filtres et élixirs magiques alors que tant de choses s'étaient déroulées dans ce château, des événements qui en marqueraient les pierres pour l'éternité ?

« Bon, reprit Slughorn en se raclant la gorge. Je vais... je vais commencer à faire l'appel afin de m'assurer que tous les Gryffondor et Serpentard devant assister à mon cours sont bien présents. En attendant, sortez vos ustensiles de potions. »

Hermione plaça distraitement ses fioles sur sa table. C'était la première fois qu'elle s'installait au fond de la classe pour suivre un cours. Non pas que cela changerait grand-chose à son attention ou même à ses aptitudes. Mais c'était juste... différent. D'ordinaire, elle se mettait toujours bien devant afin d'être sûre de ne perdre aucune miette du cours et pour être la première répondre. Mais cette fois-ci, Hermione n'avait pas tellement envie. Là, au fond, elle se sentait plus... en sécurité. Personne ne pouvait tourner la tête un nombre incalculable de fois pour la regarder et Horace Slughorn était bien obligé de jeter des coups d'œil aux autres élèves.

« GRANGER, Hermione, récita Slughorn. Oh, je viens de vous voir à l'instant, pouffa-t-il de rire. Miss Granger, il faudra revenir à mes petites soirées, je suis bien décidée à en organiser comme au bon vieux temps. GREENGRASS, Daphne... Oh oui, bien sûr, je vous ai vus rentrés dans mon cours. Vous et votre soeur devrez venir également à mes fêtes...»

Hermione haussa un sourcil mais se contenta d'un bref hochement de tête. Son regard glissa sur sa droite et elle s'aperçut que Théodore Nott la fixait en silence, ses yeux sombres dardés sur elle. La sorcière soutint son regard pendant de longues secondes avant de former silencieusement sur ses lèvres « Quoi ? ». Mais le Serpentard se contenta d'un bref rictus avant de reporter son attention vers le Professeur Slughorn.

« MALE... Oh, Monsieur Malefoy a donc décidé de reprendre les cours de Potion, murmura Horace plus à lui-même que pour les autres élèves. Hm... Je disais. MALEFOY, Drago.

- Drago... commença Daphne en levant la main.

- ...devait voir le Professeur McGonagall, intervint Pansy Parkinson avec empressement. Il va avoir un peu de retard mais il ne devrait plus tarder.

- Oh, très bien, dit Horace en griffonnant sur son parchemin. »

Hermione remarqua que Daphne avait lancé un regard noir à Pansy mais celle-ci préférait discuter à voix basse avec Blaise. Horace Slughorn termina de faire l'appel (« WEASLEY, Ginny ; ZABINI, Blaise ») et se tourna vers le tableau noir, pointant sa baguette sur l'ardoise où quelques mots se mirent à apparaître :

« Souvenez-vous, durant votre sixième année, nous avions abordé la confection d'un Philtre de Mort-Vivante... »

Des chaudrons qui crépitent. Une potion qui siffle. Harry qui presse une fève soporifique tout en feuillant son livre de potions. Le livre de Potions. Le livre de Severus Rogue. Rogue mort. Mort. Mort comme tous les autres. Mort dans ce château. Mort...

Après les ruines (Dramione)Où les histoires vivent. Découvrez maintenant