Chapitre XXII - L'attaque (partie 2)

4.1K 315 117
                                    

Et voici l'avant-dernier chapitre de la partie 2 ! 

Très bonne lecture :)

.

Hermione resta immobile, le cœur battant. Plus les minutes passaient, plus elle sentait ses forces faiblir. Son crâne continuait de saigner abondamment, des gouttes de sang glissaient de ses cheveux jusqu'à son menton avant de s'écraser sur le sol. Silencieuses. Elle ne pouvait pas s'évanouir. Surtout pas. Il fallait qu'elle reste consciente.

Il fallait qu'elle entende la réponse de Malefoy.

Lui et Nott se tenaient debout l'un en face de l'autre, dans un hôpital délabré détruit par des sortilèges et maléfices. Theodore Nott venait de demander à son ancien camarade de classe (et accessoirement ancien Mangemort) s'il acceptait de rejoindre son camp. Celui des Sangs Purs prêts à faire régner la terreur sur le monde magique en éradiquant les Nés Moldus. Les Sangs-de-Bourbe.

Les gens comme elle.

Pourquoi Malefoy ne lui répondait-il pas ? Pourquoi ce silence si assourdissant alors que la réponse était si simple ?

Son cœur rata un battement. Qu'espérait-elle en réalité ? Qu'il allait se lancer dans des grandes leçons de morale sur la tolérance et l'acceptation des différences ? C'était Drago Malefoy, par Merlin.

« Oui, Malefoy. Celui que tu as embrassé quelques minutes auparavant... »

Dans d'autres circonstances, Hermione serait intervenue. Elle aurait jeté un sort à Nott, elle aurait hurlé à Malefoy qu'il devait refuser, de tenir tête. Mais les mots lui manquaient. Au-delà de son incapacité à garder les yeux ouverts plus de quelques secondes, Hermione voulait entendre Drago Malefoy dire à Theodore Nott d'aller se faire foutre.

Sans qu'elle n'ait besoin de réagir.

Aussi simple que ça.

« Alors Malefoy ? dit Nott au bout de quelques minutes. Qu'est-ce que tu décides ? »

Lui aussi s'impatientait.

Malefoy passa sa langue sur ses lèvres. Droit comme un I. Son bras droit tenait fermement sa baguette collée contre son corps, ses doigts entrelacés autour.

Elle crut le voir bouger légèrement le poignet jusqu'à ce que...

CRAC. CRAC. CRAC.

Non pas deux mais trois sorciers apparurent subitement et Hermione sentit son cœur battre à tout rompre en reconnaissant Harry ainsi que Ron, accompagné d'un autre Auror. Theodore les dévisagea une fraction de seconde mais il n'eut pas le temps de réagir. Harry venait déjà de le désarmer tandis que Ron pointait sa baguette magique dans sa direction.

Theodore Nott leva lentement ses mains de chaque côté de ses oreilles. Un sourire tordu apparut sur son visage.

« Si vous cherchez les autres... ils sont déjà partis.

- On t'a récupéré, crois-moi que c'est un bon début, non ? lui lança Ron en faisant apparaître des menottes. »

Theodore ricana.

« T'as cru que j'étais le chef ?! Je suis honoré que vous me confériez un tel rôle... mais sachez qu'il n'y a pas de leader. Nous sommes au service de la communauté magique, nous sommes des agents libres qui éradiqueront l'infâme vermine qui pullule parmi les sorciers. »

Il jeta un regard dégoûté à Hermione. Harry fit signe au troisième Auror de l'emmener.

« Qu'on l'interroge avant de le coller en prison, dit Potter. Je ne crois pas une seule seconde à cette histoire de groupuscule qui n'aurait aucun leader. »

Après les ruines (Dramione)Où les histoires vivent. Découvrez maintenant