Chapitre XII - Orage

4.5K 240 122
                                    


- Qu'est-ce que vous faites ici ?

La question avait été posée en même temps par Hermione et Drago d'un côté et par Harry et Ron de l'autre. Debout, face à face dans ce long couloir sombre à l'odeur humide, Hermione n'arrivait plus à se concentrer.

Scabior.

Harry.

Ron.

Nott.

Sa gorge se serra.

Le long couloir où ils se tenaient lui parut soudain trop exigu, comme si les murs de la prison d'Azkaban se resserraient afin de former un étau autour. Elle posa une main discrète et tremblante contre l'une des parois.

Simplement pour s'assurer que les murs ne bougeaient pas.

Juste ça.

Harry s'approcha d'elle. Mais ce n'était pas pour s'assurer qu'elle allait bien. Il n'avait même pas l'air d'avoir remarqué l'angoisse irrationnelle qui la submergeait.

Le visage d'Harry baignait à la lueur de sa baguette dont le bout rayonnait. Ses yeux verts laissaient transparaître un mélange de surprise et d'incompréhension.

- Hermione... qu'est-ce que tu fiches à Azkaban ?

Son meilleur ami avait parlé très bas et très vite, comme s'il espérait que personne n'entendrait leurs échanges. Hélas, sa voix résonna dans le couloir, si fort qu'on aurait pu croire que ce petit groupe se trouvait dans un tunnel souterrain.

Pour parfaire le tableau, Nott s'était rapproché des barreaux de sa cellule. Il avait passé ses bras entre ces dernières et les avait posés sur les tiges métalliques plantées à l'horizontal. Il paraissait ravi de la scène qui se déroulait sous son nez.

- Tant de gens pour venir à ma rencontre ? C'est très touchant, je ne pensais pas plaire à autant de monde.

Hermione le fusilla du regard. Malgré les années à croupir ici depuis sa capture, il était toujours séduisant. Du moins, c'est ce que laissait deviner ses traits sous la crasse qui recouvrait son visage encadré de cheveux noirs d'une saleté repoussante.

Le sourire de Nott s'agrandit.

- Mais non... suis-je bête... ce n'est pas pour moi que tu es venu, Granger.

Ron donna un coup de pied furieux aux barreaux de la cellule, ce qui surprit Theodore dont le sourire s'effaça une fraction de seconde.

- Qu'est-ce qu'il y a, Weasley ? C'est ton ancienne petite amie qui te met dans cet état-là ?

- Toi, ferme ta gueule.

La vulgarité de Ronald surprit Hermione. Ce n'était vraiment pas son genre de parler ainsi. Mais Ron semblait furieux, le visage déformé par une colère qu'il avait beaucoup trop de à contenir pour faire l'effort de la cacher.

Cette réaction surprenante n'empêcha pas Theodore de surenchérir.

- OOoh je vois... la Belette n'a vraiment aucune idée de la présence de le Sang-de-Bourbe par ici.

- Ne l'appelle pas... commença Ron.

Harry lui coupa la parole. Il s'était retourné vers Nott en une fraction de seconde :

- Parce que toi tu en sais quelque chose, peut-être ?

Theodore Nott fit mine d'admirer ses ongles sales.

Malefoy brisa son silence provocateur, à la grande surprise d'Hermione.

- On est venu voir Scabior.

Après les ruines (Dramione)Où les histoires vivent. Découvrez maintenant