Chapitre VII - La nouvelle de Ginny

5.4K 350 255
                                    

Un chapitre bien plus long que les habituels.

Peu de Dramione mais beaucoup de vos questionnements trouveront leur réponse ;).

Bonne lecture, hâte d'avoir votre avis !

.

Hermione s'empressa d'enfiler son manteau en trottinant à moitié, ses talons claquant sur le sol marbré du rez-de-chaussée de l'hôpital. Elle sortit en trombe par la porte vitrée à l'arrière de Ste-Mangouste, à moitié essoufflée, les cheveux encore plus en bataille que d'ordinaire. 

« Désolée pour mon retard ! s'exclama-t-elle avec une grimace. Ma réunion s'est attardée, Jupiter adore jouer les prolongations sans se soucier de l'heure qui tourne. »

D'un geste inutile, elle montra les chaussures vernies qu'elle portait, signe que jamais de sa vie Hermione ne se serait embêtée à porter ce genre d'escarpins si le rendez-vous n'avait pas été important.

Ginny Weasley lui adressa un sourire indulgent.

« Combien de temps as-tu pour déjeuner ?

- 40 minutes tout au plus, lui répondit Hermione. Je n'arrête pas aujourd'hui...

- Oh allons, je suppose que tu dois être ravie ! »

Hermione soupira, amusée. Ginny avait en partie raison. Si Hermione ne pouvait se plaindre d'avoir des journées incroyablement denses dont les heures défilaient en un battement de paupières, il fallait tout de même avouer que le rythme ces derniers temps s'était... intensifié. 

Depuis l'attaque sur le Chemin de Traverse, les journées n'étaient clairement pas de tout repos et l'ambiance était toujours aussi morose.

« Je connais un super petit café Moldu où on peut déjeuner. C'est au coin de la rue, lui indiqua Hermione d'un mouvement de menton. Ils font les meilleures salades et soupes du quartier pour trois fois rien.

- Je te suis où tu veux tant que tu m'expliques comment payer avec de l'argent Moldu, répondit Ginny dans un soupir.

- Bon sang, même après tout ce temps tu n'arrives toujours pas à faire la différence entre les livres et les pennies ? »

Ginny haussa les épaules d'un air insolent et Hermione éclata de rire. 

Passer du temps à ses côtés lui faisait toujours un bien fou et tandis qu'elles traversaient la rue, Hermione réalisa que cela faisait longtemps qu'elles n'avaient pas passé du temps ensemble rien que toutes les deux. Lorsqu'elles se voyaient, il y avait toujours Harry et Viktor pour leur tenir compagnie et si les deux garçons étaient toujours agréables, ce n'était pas... pareil. Alors, lorsque Ginny lui avait proposé un déjeuner en tête à tête, Hermione avait sauté sur l'occasion.

Le café qu'Hermione avait proposé était bondé mais elles parvinrent à se glisser entre deux petites tables. Une fois leur commande prise, Ginny jeta discrètement un Assurdiato autour d'elles, histoire de s'assurer que personne ne puisse les entendre. Un brouhaha n'empêchait pas quelques oreilles indiscrètes de traîner et il n'était jamais conseillé de laisser des Moldus entendre des mots comme « potion » « baguette magique » ou « Dragoncelle ».

« Comment va Harry ? demanda Hermione d'une voix pressante. »

Ginny resta pensive quelques secondes, l'air grave.

« On fait aller, finit-elle par déclarer avec une moue peu convaincue. On ne peut pas tellement discuter de l'enquête ce qui le frustre... mais j'ai cru comprendre que cela n'avançait pas suffisamment à son goût ni au goût de ses supérieurs hiérarchiques. »

Après les ruines (Dramione)Où les histoires vivent. Découvrez maintenant