Chapitre I - Le Bulgare

5.3K 398 313
                                    

Pfffiou.

Je suis aussi stressée qu'ultra pressée d'avoir votre avis.

Allez, c'est parti les enfants ! Voici le premier chapitre de cette partie II !

Je précise d'avance qu'il y aura dès cette partie (et dans les suivantes) des chapitres du point de vue de Drago mais cela restera volontairement rare et seulement si c'est d'utilité à l'histoire. :) Sinon, ça restera très majoritairement du point de vue d'Hermione !

Bonne lecture :) !

.

Ce soir-là, il régnait au Chaudron Baveur un vacarme assourdissant. Visiblement, tous les sorciers de Londres s'étaient donnés rendez-vous pour boire une pinte de Bièreaubeurre à la sortie du bureau. Drago Malefoy plissa le nez d'un air dédaigneux tout en regardant la foule s'amassant autour du comptoir. Ils n'étaient apparemment pas les seuls à désirer fêter Halloween. Si cela n'avait tenu qu'à lui, ils seraient tous allés dans ce nouveau pub qui avait ouvert sur le Chemin de Traverse, nettement plus branché et dont les cocktails valaient le détour. Mais Pansy avait décrété qu'elle en avait assez des lieux tendances et qu'elle avait besoin de simplicité. Et lorsque Miss Pansy Parkinson avait quelque chose en tête, il valait mieux la suivre.

De toute manière, Drago n'avait pas tellement eu envie de débattre sur le lieu de sortie de leur soirée. Sa journée à Ste-Mangouste avait été tout bonnement épuisante. Il avait dû jongler entre plusieurs cas particulièrement fastidieux qu'il n'avait –bien évidemment- jamais rencontré durant sa formation. Forcément maintenant qu'il était un Médicomage accompli, il ne pouvait plus compter sur un quelconque supérieur pour le tenir par la main. Enfin, en vérité, Drago aurait pu aller voir un de ses anciens tuteurs ou la cheffe de son service. Bien entendu qu'il le pouvait, c'était même monnaie courante. Mais s'il y avait bien quelque chose qui le satisfaisait particulièrement, c'était de soigner chaque cas sans avoir besoin d'aide. Blaise ne cessait de dire que c'était son orgueil d'ancien Serpentard qui reprenait sans cesse le dessus. Drago préférait conclure qu'on n'était jamais mieux servi que par soi-même.

« Qui est partant pour quelques shots de Whisky Pur Feu ? »

A la proposition de Blaise, Pansy tapa dans ses mains, enthousiaste. Drago se contenta d'hocher la tête. De toute manière, il ne reprenait du service que demain à 14h pétantes. Il pouvait bien se permettre une petite gueule de bois au passage. Et Astoria dormait chez ses parents ce soir... encore mieux. Au moins elle ne lui rabâcherait pas en permanence qu'elle ne supportait pas de le voir rentrer à moitié éméché parce qu'il avait eu le malheur de décompresser. « Bon sang Drago, tu es un Malefoy ! Pour qui passes-tu lorsque tu te comportes ainsi ? » Il entendait sa voix inquiète d'ici et il ne put s'empêcher de lever les yeux au ciel. Le nom de Malefoy n'impressionnait plus grand monde et n'importe quel sorcier savait qu'il était désormais un Guérisseur respecté qui connaissait parfaitement son métier. Ce n'était sûrement pas quelques verres qui allaient ternir sa réputation.

« Drago, demain je te rends le patient de la salle Day Llewellyn, je ne peux plus le supporter. »

En entendant le ton las de Pansy, le blond se mit à ricaner.

« Effectivement, il a un humour assez... particulier.

- Ce n'est pas de l'humour, c'est un goujat, rectifia la brune avec férocité. »

Blaise revint s'asseoir à leurs côtés et leur tendit de minuscules verres remplis d'alcool. Pansy en attrapa un et le vida cul sec, sous les yeux amusés de ses deux amis. Elle frissonna puis replongea son regard sombre dans celui métallique de Drago.

Après les ruines (Dramione)Où les histoires vivent. Découvrez maintenant