Chapitre III - Premiers soins

4K 311 125
                                    


Hermione cligna faiblement des paupières avec l'impression désagréable qu'elle se réveillait d'un sommeil beaucoup trop long. Ses yeux se posèrent sur le plafond qu'elle fixa un long moment. Elle tenta de redresser sa tête mais celle-ci était trop lourde pour répondre à ses ordres. En esquissant ce mouvement, elle réalisa à quel point elle avait mal partout. Chaque parcelle de son corps la lançait. C'était une douleur aiguë, insupportable et surtout, qui parvenait à l'épuiser alors qu'elle était allongée sur ce... ce...

Sur ce quoi, au juste ?

Elle regarda le petit bracelet qui décorait son poignet. « GRANGER, Hermione, patiente n°42 ». Elle fronça les sourcils. « Patiente... ? » D'un geste long et précautionneux, elle tourna son visage et balaya la pièce du regard. Elle n'était pas dans sa chambre. Elle était... Ses yeux s'écarquillèrent. Elle était à l'hôpital.

Mais par Merlin, que faisait-elle ici ?!

Au même moment, la porte de la chambre s'ouvrit. Hermione resta bouche bée en réalisant qui venait d'entrer. Le sorcier en question la regarda un instant de ses yeux gris, puis il referma la porte derrière lui. Hermione le fixa sans ciller, le cœur battant si fort dans sa poitrine qu'elle se demanda si Malefoy ne pouvait pas l'entendre au milieu du silence.

« Tu en as mis du temps, dit-il. »

Hermione tenta de lui répondre sauf que sa gorge était beaucoup trop sèche. Surtout, elle était complètement épuisée.

Malefoy pointa sa baguette en direction du verre d'eau posé sur la table de chevet. Le gobelet lévita jusqu'à la table de nuit et se posa entre les mains d'Hermione. Elle le remercia du regard, puis le but d'une traite. Hélas, son bras était si lourd qu'elle finit par le faire tomber. Le verre s'écrasa sur le sol dans un bruit sourd, éclaboussant le carrelage. Malefoy le fit disparaître d'un mouvement de baguette.

« Je pensais que tu serais plus épuisée que ça. C'est une bonne nouvelle. »

Hermione secoua la tête, interdite. Comment pouvait-il être aussi optimiste alors qu'elle n'arrivait même pas à tenir un verre plus d'une minute ?! Elle retint sa remarque entre ses lèvres, pour poser une question beaucoup plus brûlante :

« Je... Je suis à Ste Mangouste ?

- Bien sûr Granger, où d'autre veux-tu être ?

- C'est juste que... enfin... tu es... tu es là. Tu ne vis plus en Russie ? demanda-t-elle.

- Oh. Ça. »

Malefoy réprima un sourire.

« Je suis revenu à Londres il y a quelques jours. Je travaille de nouveau à Ste-Mangouste depuis... »

Il regarda sa montre.

« Cinq heures et quarante-cinq minutes. Félicitations Granger, tu es ma première patiente.

- Ta première... répéta-t-elle sans comprendre. »

Elle voulut se redresser dans son lit, mais une douleur épouvantable lui traversa l'estomac. Hermione réprima un gémissement. Malefoy s'approcha d'elle, la mine grave.

« Evite de bouger, le temps que ton pansement fasse effet.

- Quel pansement ? »

Malefoy sembla hésiter. Puis, d'un geste lent, il agita sa baguette, une chaise glissa jusqu'à lui. Il s'y assit, bras croisés.

« Tu ne te souviens de rien ? »

Gênée, la sorcière hocha par la négative. Malefoy soupira :

Après les ruines (Dramione)Où les histoires vivent. Découvrez maintenant