Chapitre VI - L'entorse

6K 410 110
                                    


            Si Hermione n'avait pas été dans l'optique de rafistoler ses liens avec Ginny, elle n'aurait sûrement pas passé son samedi dans les gradins du stade de Quidditch à regarder son amie s'entraîner. Ginny avait été nommée Capitaine de Quidditch et, depuis le départ d'Harry, avait repris la place d'attrapeuse. Elle tenait particulièrement à son rôle dans l'Equipe et Hermione ne pouvait qu'admirer sa ténacité ainsi que sa rigueur quand il s'agissait d'améliorer les talents des joueurs qu'elle avait sélectionné

Mais, Hermione devait bien l'admettre : même lorsqu'il s'agissait d'assister à une telle séance où elle ne pouvait que soutenir son amie, elle ne pouvait s'empêcher de s'ennuyer à mourir. Décidément, la Gryffondor ne comprenait strictement rien à l'engouement de ce jeu. La seule chose qu'elle saisissait plus ou moin, était que Ginny ne cessait de rappeler quelques faits sensés effrayer les joueurs dès que l'un d'entre eux lâchait le Souafle :

« Malefoy est parvenu à monter une Equipe tout à fait correcte cette année ! Alors s'il vous plaît, ressaisissez-vous et concentrez-vous, par Merlin ! Il est hors de question que les Serpentard remportent la coupe. C'est ma dernière année à Poudlard et je n'ai pas envie qu'un échec de la sorte vienne marquer à jamais mes souvenirs ! Compris ? »

Hermione ne put s'empêcher de réprimer un sourire amusé en écoutant Ginny s'énerver de la sorte. Le Quidditch pouvait prendre une telle place lorsqu'il s'agissait de remporter un match... surtout quand les Serpentard en étaient les adversaires principaux !

Un bruit dans les gradins lui fit tourner la tête. Olivier Dubois venait de monter les escaliers en bois et de se glisser entre les bancs. Lorsqu'il la reconnu, il lui fit un grand signe de la main et vint à sa rencontre.

« Tiens, tiens, depuis quand les Professeurs de Quidditch assistent aux séances des maisons ? lui lança Hermione, d'un ton faussement moqueur.

- Je pense que lorsqu'il s'agit de ma propre Maison j'ai le droit de faire une exception, n'est-ce pas ? »

Hermione hocha la tête tandis que Dubois arrivait à sa hauteur :

« La place est prise ?

- Personne d'autre ne semble motivé à assister à un entraînement des Gryffondor à 8h30 un samedi matin, constata Hermione. Tu peux donc en déduire que la place est disponible.

- Je ne savais pas que le Quidditch te passionnait au point de te lever si tôt... »

La sorcière lui glissa un regard sévère mais se radoucit en apercevant ses yeux rieurs.

« Ginny voulait que je vienne observer ses qualités de Capitaine.

- Et quelles sont tes conclusions ?

- Que si elle continue à répéter le nom de Malefoy en boucle, je vais quitter les gradins. »

Olivier éclata de rire et hocha la tête :

« Boarf, elle ne veut pas lui laisser la victoire, ce que je peux comprendre... Surtout après l'année qui vient de s'écouler ! La symbolique, tout ça... »

Hermione se contenta d'un vague haussement d'épaules. Elle n'avait jamais rien compris à l'importance de ce genre de victoire ou de défaite quand il s'agissait de sport et cela n'allait pas commencer aujourd'hui. Dubois sembla le comprendre puisqu'il se décida à changer de sujet :

« Ton anniversaire s'est bien passé ? »

Hermione marqua un temps d'hésitation et décrocha son regard du terrain pour observer le jeune homme.

Après les ruines (Dramione)Où les histoires vivent. Découvrez maintenant