L'homme

1K 53 2

Je fais des cauchemars... Je fais beaucoup de cauchemars... Beaucoup trop, trois à quatre chaque nuit.  

J'essaye de les noter dans un carnet posé sur ma table de chevet, ça fait maintenant un mois que j'emmagasine les récits de mes nuits agitées ou les simples bribes encore dans ma mémoire.
Mes nuits se passent toujours de la même façon, je vais me coucher, je me réveille avec le coeur battant vers deux ou trois heures du matin, j'ouvre mon carnet, j'écris ce dont je me souviens, puis je me rendors. Je me réveille en sursaut à 4h09, j'ouvre mon livre, j'écris, je me rendors. Pour finir je me réveille tétanisé à 6h34, j'ouvre mon journal lentement, j'écris encore en tremblant, et soit je continue le supplice encore une fois, soit je me lève. 

Je n'ouvre jamais mon carnet en journée. En fait je ne l'ai jamais ouvert, sauf pour noter mes terreurs nocturnes. J'ai peur de me souvenir.

Je vois un psychologue depuis quelques mois, il m'encourage à l'ouvrir, à lire, à affronter et vaincre mes peurs. Il dit que mes cauchemars s'arrêteront peut-être si je ne les refoule pas. C'était déjà lui qui m'avait encouragé à acheter le carnet. Si j'écris ces lignes c'est parce que ce soir je vais le faire, ce soir je ne vais pas dormir, je vais lire et réécrire sur ces feuilles ces rêves qui me hantent... Quand j'aurai fini, j'écrirai mon ressenti.

Je n'ai pas fini de lire mes cauchemars... En réalité, je n'en ai lu que trois, mais une personne apparaît dans ces trois cauchemars. Au cours d'une même nuit, j'ai rêvé trois fois de la même personne. Ce serait un homme, plutôt petit et un peu gros, un sourire au coin des lèvres, il me fixerait peu importe la situation... Ça commence déjà à être dérangeant... Je continue.

Voici des extraits :

N°7
Ma sœur se trouve, le crâne rasé, dans une salle de bain. Son corps nu est recouvert des cheveux qu'elle vient de raser. Elle me fixe, elle me répète que c'est la fin, c'est la fin, c'est la fin, c'est la fin. 
Elle regarde par-dessus mon épaule, elle se fige, je me retourne. L'Homme me dit que je ne pourrai pas sauver les gens que j'aime.

N°10
Je suis devant un miroir, mon reflet me sourit alors que je ne souris pas. Il se met à rire, de plus en plus fort. Il hurle de rire. Son rire résonne dans mon crâne. Il frappe à l'intérieur du miroir. Je cligne des yeux.
Je me retrouve dans le miroir. Il me demande, en continuant de rire : « Qu'est-ce que ça fait d'être le reflet de soi-même ? »
Deuxième battement de cils. C'est maintenant l'Homme qui se tient face à moi. Il sourit. Je lui dis : « Qu'est-ce que ça fait de ne pas être réel ?
-Je suis là, non ? Comment puis-je être plus réel ? »

N°11
Une pièce sombre. Je ne vois rien. Mes parents sont éclairés au loin. L'obscurité m'oppresse, mon coeur me fait mal, ils me regardent avec pitié. Je suis moi, enfant. J'ai peur. Mes parents partent, j'essaye de les suivre mais mes bras sont retenus. Je me débats, je ne les vois plus, ils sont partis. Une main rassurante se pose sur mon épaule, c'est l'Homme... Papa... Maman... Vous ne m'aimez pas... ?

J'ai prêté mon carnet à mon psychologue. Je n'ai pas dépassé le onzième "souvenir"... Il m'a dit que c'était déjà une progression, que je suis perturbé par quelqu'un et que mes rêves sont sans doute ce que je rejette, une vérité glacée qu'il faut que je brise.
J'ai hurlé en plein milieu de la séance. Je me rappelle de chaque mot que j'ai hurlé comme si je les avais appris par coeur : « Docteur ! Docteur ! Docteur ! Arrêtez vos phrases qui n'ont aucun sens ! Comprenez-moi ! Aidez-moi ! Sauvez-moi. Ou achevez-moi... » Il m'a dit de me reposer. J'ai peur...

J'ai peur... J'ai peur de fermer les yeux, de les ouvrir. J'ai peur d'être fatigué, de dormir. J'ai peur de le voir encore. « L'Homme », voilà comment il s'est présenté à moi...
Je ne sais plus quand il l'a fait... L'a-t-il seulement fait ? Il me l'aurait dit avant que j'écrive mes cauchemars ? Après ? Il me l'a dit en rêve ? L'ai-je vu avant que mes nuits deviennent abominables ? Il faut que je dorme... Mon dieu, ayez pitié...

Don't Read at Night | Tome 1Lisez cette histoire GRATUITEMENT !