Oseriez-vous regarder en dessous?

1.5K 77 17

La nuit envahit votre chambre petit à petit, la pénombre venant enlacer doucement cette pièce que vous côtoyez depuis plusieurs heures.
Malgré la fatigue qui vous gagne, vous restez éveillé. Un petit bruit d'insecte vient perturber le silence dans lequel vous étiez plongé depuis un moment. Vous sursautez légèrement lorsque la chose volante se rapproche un peu trop de vous et la chassez avec la main. Le calme revient... Plus pesant qu'il y a quelques minutes.

Continuant votre activité, vous soupirez doucement et essayez d'entrevoir quelque chose dans l'obscurité qui vous entoure sournoisement, ne vous laissant pas voir grand chose.
Des formes se dessinent sous votre regard fatigué, une mauvaise et légère montée d'adrénaline grimpe dans votre dos, les muscles de votre ventre se contractant quelque peu.

Pour vous rassurer, vous vous dites que ce n'est rien et malgré cela, de la crainte reste coincée en vous.
Inconsciemment vous commencez à vous figurer les pires choses imaginables, serait-ce un signe de paranoïa ?
De lourds et angoissants bruits de pas résonnent au dessus de votre tête ? C'est normal, poursuivez cette lecture.

Votre cœur commence à battre légèrement plus vite sous votre peur grossissante. Ravalez votre salive et respirez calmement, cela vous passera... Malgré le bruit des pas qui descendent les escaliers de votre grenier.
Vous tournez légèrement votre tête vers votre porte par instinct, vos yeux restent fixés dans ce noir vous empêchant de la voir, avant de se diriger vers mes mots.

Votre chambre vous a l'air plus petite, comme si les murs cherchaient à vous étouffer sous l'angoisse ou même à tenir votre personne prisonnière, les pas qui résonnent toujours ont l'air de plus en plus audibles, cette chose qui à l'air imposante à chaque pied qu'elle dépose sur votre sol.
Il s'approche, lentement.

Vous finissez par être sage et vous coucher dans le lit, remontant la couverture jusque sous votre nez pour essayer de surveiller votre porte.
Seulement, vous ne pouvez toujours rien voir.
Les bruits de pas s'arrêtent derrière l'entrée de la pièce, du moins, d'après ce que vous estimez.
Il s'approche.

Vous ne contrôlez plus votre respiration, elle est forte et légèrement rapide, imitant les battements dans votre poitrine.
Ce n'est plus de la crainte que vous ressentez, mais de la peur, vous ne pouvez pas vous empêcher d'imaginer la chose.
Elle vous paraît grande, un visage affreux. Selon chacun, ce serait une femme affreusement massacrée au visage tristement méchant ou un homme intimidant, soit également massacré, soit recouvert d'un horrible masque effrayant.

Soudain, un bruit fait rater douloureusement un bond à votre cœur. Votre porte... S'est-elle ouverte ?
Vous bloquez votre respiration sur le coup, vos yeux écarquillés cherchent à voir quelque chose de suspect dans la pièce, mais, croyez moi, vous ne voulez pas savoir ce qui vient de pénétrer dans votre chambre.
Il est là.

Une ombre se distingue parmi les autres et avance rapidement vers votre lit, une méchante et mauvaise montée d'adrénaline s'empare de vous. Totalement crispé, vos muscles vous font mal.
La respiration saccadée de la chose se fait assez bien entendre à votre oreille avant qu'il ne se cache soudainement sous votre lit.

Oseriez-vous regarder en dessous?

Don't Read at Night | Tome 1Lisez cette histoire GRATUITEMENT !