Transmission

960 44 5

17/12/2014 20h00
- Station Soma II à Vickers, vous me recevez ? État du bâtiment ?
- Oui papa, cinq sur cinq. Le Vickers est vieux, mais il fonctionne très bien.
- Ron, je t'ai déjà dit qu'en mission je suis ton supérieur, pas "papa". Donc pour la durée de la mission, c'est Alvez, ou commandant Alvez éventuellement.
- Commandant Alvez... Non, désolé, je peux pas t'appeler comme ça, c'est plus fort que moi. Et puis d'où ça vient ce "commandant" ? On est pas dans l'armée, papa.
- Bon... Vous en êtes où ?
- On est à... Environ 650 kilomètres de Soma II. On devrait être là d'ici deux jours.
- Bien reçu. Vous avez la cargaison ?
- Ouais, 10 tonnes de bouffe et de boissons. On va pouvoir se péter le bide.
- Ne vous réjouissez pas trop vite Alvez, on est peut-être en effectif réduit pendant la période de Noël, mais dans deux semaines Soma II sera de nouveau au complet. Vous pouvez déjà dire adieu à vos crackers.
- N'y compte pas, je m'en suis gardé toute une caisse au chaud. Bon, on va couper l'antenne principale pour la nuit, les batteries ont beaucoup fonctionné ces derniers temps. À demain. Ron terminé.

18/12/2014 14h54
- Alvez ? Ici Alvez, vous me recevez ?
- Cinq sur cinq. Franchement papa, ne me dis pas que tu trouves pas ça stupide ? "Alvez, ici Alvez"... Sérieusement ?
- Hors sujet. J'ai réactivé les radars ce matin, vous n'avez parcouru que 80 kilomètres depuis hier ? La cause du problème ?
- Ouais euh... On a eu une panne du moteur droit, on a momentanément perdu le contrôle du Vickers. Mais on est remonté à la surface avant que le roulis soit trop important.
- Et vous avez déterminé la cause de la panne ?
- D'après les techs, c'est le circuit de refroidissement qui a merdé. Ils sont en train de réparer tout ça. Actuellement on fait du surplace en surface. Dis à Azzaro qu'il va devoir attendre pour boire sa vodka.
- Azzaro est parti ce matin avec le reste du personnel. Je suis seul aux commandes de la station.
- Ah. Et ça va, t'as pas trop peur d'être tout seul sur Soma II ?
- Que voulez-vous qu'il m'arrive ? Je suis seul dans une station scientifique avec 350 mètres d'eau glaciale au-dessus de moi. Celui qui va venir me chercher là sera sacré meilleur nageur du monde.
- Ha ha, j'espère que t'as pas peur des grands méchants poissons. Ah... Reçu. Bon papa, on va repartir, les techs ont terminé le boulot. On va ralentir un peu l'allure. Terminé.
- Bien reçu, Alvez terminé.

18/12/2014 18h20
- Alvez, ici Alv... Vous avez dévié de votre trajectoire, corrigez de 12 degrés bâbord.
- Comment ça ? Attends voir... Non, mes instruments m'assurent qu'on est toujours sur le même cap. Ton radar déconne papa.
- Impossible, la dernière opération de maintenance date du 12. Rectifiez votre trajectoire.
- D'accord. On dévie de 12 bâbord, les gars !
- Terminé.

18/12/2014 18h46
- Alvez, c'est quoi ce bordel ? Vous avez dévié de 30 degrés tribord cette fois. Votre aiguilleur est bourré ou quoi ?
- Je comprends pas... Mes instruments ont pas changé depuis tout à l'heure. Et je détecte aucun champ magnétique qui pourrait les dérégler. Je corrige quand même ?
- Corrigez la trajectoire, et essayez de re-régler vos instruments. J'aime pas savoir que vous naviguez avec du matériel défectueux.
- Bon on corrige. 30 degrés bâbord les gars ! Et gardez moi ce putain de cap !
- Je garde un œil sur vous. Terminé.

18/12/2014 21h25
- Papa, on vient de détecter un champ magnétique particulièrement élevé dans la zone où on se trouve... Environ 460 kilomètres de ta position. Tu vois quelque chose sur ton radar ?
- Je regarde... Non, non y'a rien du tout. Est-ce que ça pose un problème important quant à votre navigation, Alvez ?
- Non, les gars ont repris le contrôle manuel, nos instruments font n'importe quoi.
- Bien, continuez la mission. Terminé.

18/12/2014 21h45
- Alvez, votre pouls accélère, qu'est-ce qu'il se passe ?
- Rien, t'en fais pas...
- Alvez, votre puce cardiaque m'indique que vous êtes en état de stress. Qu'est-ce qu'il se passe, putain ?
- On a... Ça fait environ dix minutes qu'on entend un bourdonnement. Je sais pas ce que c'est ni d'où ça vient, mais ça a un drôle d'effet sur les gars.
- Vérifiez si votre balise de communication n'envoie pas d'ultra basse fréquence. Si oui, coupez le module.
- Non, le Vickers est trop vieux, la balise a pas été conçue pour communiquer par ultra basse fréquence. Je crois que je vais gerb... Veeeuaaargl...
- Alvez, ça va ? Tu... Vous allez bien ?
- Ouais, ouais, pff.. Ça va... Le bruit s'est arrêté. On a une base pas loin ou une antenne relais ?
- Non, y'a rien dans ce coin là. Peut-être un tremblement de terre sous-marin. Ça va aller ?
- Ouais, faut juste que je me change... Putain.
- Ok, faites attention à vous. Terminé.

Don't Read at Night | Tome 1Lisez cette histoire GRATUITEMENT !