Ma petite soeur

895 57 4

« Depuis mon plus jeune âge j'ai toujours aimé me retrouver dans des endroits sombres et me fondre dans l'obscurité. J'ai la capacité de voir à peu près correctement dans le noir, comme le chat du voisin. Il vient parfois me tenir compagnie dans le grenier.

Je vis dans cette pièce car elle est calme et personne n'y vient jamais sauf ma petite sœur. Elle vient me rendre visite tous les soirs pour que l'on joue. Elle m'a demandé de ne pas en parler à maman, elle n'a pas l'autorisation de monter me voir.

Parfois, quand elle y pense, elle m'apporte quelques animaux morts qu'elle ramasse dans la rue. Elle sait que je raffole de leur chair si tendre. Elle fait toujours bien attention de ne me ramener que des petits animaux comme des rats, des oiseaux ou encore des serpents pour que je puisse les engloutir sans trop de mal.

Ma petite sœur aime me regarder manger, elle trouve ça bizarre et « rigolo », selon ses dires. Elle m'a aussi dit qu'elle ne connaissait personne d'autre que moi qui pouvait dévorer des cadavres de cette façon.

Mais cette situation est plutôt instable. Plus les jours passent, plus j'ai faim. Ma petite sœur a beau venir m'apporter à manger tous les jours depuis quelques semaines, je ne suis jamais rassasié. J'ai besoin de plus.

L'odeur de sa chair m'enivre progressivement. À chacun de ses passages, j'ai de plus en plus de mal à résister à l'envie de lui trancher la gorge.

Ma petite sœur ne me craint pas, elle a confiance en moi.

J'ai faim. Tellement...

Cette fois-ci, je pense que mon instinct bestial va reprendre le dessus. Que Dieu me pardonne... Dieu qui m'a créé tel un être imparfait.

Je l'entends... elle monte... les marches de l'escalier menant à ma demeure grincent d'une façon stridente. Elle approche, son odeur m'hypnotise. »

Je finis de lire ces dernières lignes. Cette page devait être issue d'un journal. Sans me hâter, je remarque qu'il y a une dernière ligne presque illisible mais déchiffrable avec un effort.

« Maintenant, je vais me trouver une autre petite sœur.
15 août 1999 »

Nous sommes actuellement le 30 août de la même année et il est vrai que depuis quinze jours j'entends des bruits bizarres venant de mon grenier... Et depuis ces mêmes 15 jours, j'ai beau me coucher dans ma chambre tous les soirs, je me réveille chaque matin dans mon grenier...

Don't Read at Night | Tome 1Lisez cette histoire GRATUITEMENT !