Vacance de Noël

855 55 1

J'étais en vacances dans la maison qui appartenait à mon grand-père avant qu'il ne meure, une dizaine d'années auparavant. Ma famille l'avait toujours entretenue, et continuait de payer les factures d'électricité et de gaz, pour qu'un membre de la famille puisse venir vivre ici en cas de problème. Peu avant Noël, nous avions décidé avec mes parents, oncles, frères et sœurs (nous sommes une grande famille), d'aller passer les festivités dans cette cabane, relativement isolée, et située en Haute-Savoie, pas loin de Thonon et dans les montagnes, déjà enneigées.

Nous étions tous arrivés le 22 au soir, et décidions du programme du lendemain : toute la famille irait faire une randonnée dans la montagne, sauf moi et mes deux frères : nous détestons la montagne, nous avions donc décidé de rester à la maison. La nuit s'était bien passée. Aux aurores, le reste de la famille est partie.

Mes frères et moi avions passé la journée au village, au bar plus précisément. Nous étions rentrés le soir, et avions passé une heure ou deux à essayer de faire marcher la télévision, avec succès. Nous avions suivi le journal télévisé. Toujours la même rengaine des achats de Noël à faire, et des cadeaux qui allaient se retrouver sous le sapin. Afin de décuver, mon frère aîné et moi étions affalés sur les fauteuils. Mon petit frère, lui, était occupé à donner un semblant d'ordre aux babioles sur le bureau. C'est à ce moment que j'ai décidé de prendre une photo périphérique de l'intérieur de la masure, histoire de montrer à ma petite amie comme nous étions bien installés.

Tard dans la nuit, ma famille est revenue, et nous nous sommes tous endormis. Ma petite sœur étant tombée malade à cause de la randonnée, nous avions donc tous décidé de rentrer en ville, passer Noël chez des amis. En sortant de la cabane, j'avais remarqué des empreintes dans la neige qui menaient à quelques mètres de la fenêtre qui donnait sur le salon, là où mes frères et moi avions passé la soirée. J'ai pensé que c'était un des membres de ma famille qui voulait discrètement voir ce que nous faisions, avant d'entrer. C'est au moment de poster la photo sur Facebook que j'ai aperçu quelque chose qui clochait.

Sur le côté, à travers la fenêtre, on peut voir un homme. J'ai peur que dans sa main, il ne tienne un couteau, en tout cas ça y ressemble terriblement. J'ai rapidement fait le lien entre les traces dans la neige et cette personne. Je n'en ai pour l'instant parlé à personne, mais j'ai vraiment peur, puisque ma famille songe à retourner à la maison dès que ma sœur sera rétablie.

Don't Read at Night | Tome 1Lisez cette histoire GRATUITEMENT !