Seule avec elle

938 62 8

Bonjour, je me présente, je m'appelle Mimi et j'ai 17 ans.
J'ai été témoin d'une expérience assez bizarre il y a quelques mois. J'ai fait pas mal de recherches sur Internet histoire d'en savoir plus, et puis je suis tombée sur ce forum. Je vous partage mon histoire dans l'espoir de trouver des explications et de voir si d'autres ont vécu des phénomènes similaires.

Cela s'est produit au début des vacances de printemps. Je rentrais chez moi et j'ai trouvé ma sœur dans le salon, une petite fille que je ne connaissais pas était en train de l'enlacer. Quand je lui ai demandé qui était cette gamine, ma sœur m'a répondu qu'elle s'appelait Kei et que nos parents la gardaient pour la nuit car cette dernière avait, semblait-t-il, quelques soucis familiaux. Apparemment, elle était très collante et ma sœur était soulagée de s'en débarrasser.

Kei était très mignonne et je ne voyais pas d'inconvénients à m'occuper d'elle. Nous avons passé l'après-midi à dessiner et à faire des jeux, mais j'ai vite compris ce que ma sœur voulait dire par « collante ». Vers la fin de l'après-midi, j'ai dû aller aux toilettes et la petite s'est mise à hurler, à pleurer très fort. Elle ne voulait pas me lâcher. Nous sommes ensuite allées nous promener afin de lui changer un peu les idées. Je me disais qu'elle ne connaissait pas notre maison et qu'elle s'ennuyait de chez elle, tout bêtement.

En rentrant à la maison pour le dîner, nous avons surpris ma sœur et mes parents en train de se disputer. Il y avait des traces noires de pas partout dans le couloir de l'entrée et mes parents accusaient ma sœur d'avoir sali la maison. Nous avons donc tous vérifié sous nos pieds, mais ils n'étaient pas sales. Quand je me suis retournée vers Kei, j'ai vu qu'elle avait également des traces noires sur le visage. Je l'ai emmenée à la salle de bain se débarbouiller et nous sommes allées dîner. Ma famille était toujours confuse de ce qu'il venait de se produire.

Cette nuit-là, Kei dormait avec moi. Une fois au lit, je lui ai demandé pourquoi elle ne m'avait pas lâchée d'une semelle de la journée, si quelque chose l'effrayait. Elle m'a répondu, les larmes aux yeux, que c'était à cause de « la dame toute noire » qui la suivait partout, et que si elle me laissait partir, elle se retrouverait toute seule avec elle. Je l'ai rassurée comme j'ai pu en lui disant que c'était juste son imagination, je l'ai bordée et nous nous sommes endormies.

Je me suis réveillée quelques heures plus tard et me suis levée sans allumer la lumière pour aller boire un verre d'eau. Quand j'ai ouvert la porte à mon retour, j'ai vu dans la demi-obscurité une énorme ombre noire se dresser au dessus du lit, des traces de mains partout sur le lit, et sur le visage de Kei. Cette dernière s'est réveillée sous mes cris, je l'ai prise dans mes bras et nous sommes allées dormir dans le salon.

Le lendemain, après le départ de Kei, mes parents ont amené un exorciste à la maison. Ils m'ont avoué plus tard que si Kei était venue passer la nuit chez nous, c'était uniquement car sa famille était en pleines cérémonies funéraires chez elle et qu'elle n'était pas encore au courant du décès de sa mère.

Sa mère se serait suicidée en s'immolant. (En se brulant)

Don't Read at Night | Tome 1Lisez cette histoire GRATUITEMENT !