Tome 2 : Chapitre 26

3.8K 168 47
                                    

- 8 octobre 2023, Charles –

« Je ne te demande pas grand-chose !!

- Ah oui, vraiment ? Tu es en train de me prendre la tête pour que je rentre à l'hôtel !

- Excuse-moi de m'inquiéter pour la femme que j'aime et pour ma fille ! » Je hurle.

Les poings serrés je sors en trombe de ma driver-room, une immense colère et inquiétude en moi. Fred m'ordonne de monter dans la monoplace qui est déjà placée sur la grille. Ce soir, malgré l'heure à laquelle nous roulons, c'est-à-dire à 20 heures, la chaleur est insoutenable. Voilà pourquoi j'ai insisté pour que Sofia rentre à l'hôtel... Je n'ai pas envie qu'elle fasse un malaise... Surtout que ça mettrait en danger la vie du bébé. Et de la sienne par la même occasion.

Je prends place dans ma voiture, toujours en colère. Mais l'inquiétude prend beaucoup plus de place. Qu'est-ce que je ferais si j'apprenais que la femme que j'aime est emmenée à l'hôpital à cause de la chaleur insupportable ? Je ne me le pardonnerais jamais... Elle devrait m'écouter. Mais non. Elle n'en fait qu'à sa tête. Quand va-t-elle comprendre que sa grossesse n'est pas un putain de jeu ?

« Désolée... »

Je tourne la tête et perçois le regard attristé de Sofia. Elle s'accroupit à mes côtés alors j'enlève immédiatement mon casque.

« Tu ne devrais pas être sur la grille.

- Je voulais te parler. Je n'aime pas quand tu me cries dessus.

- Et moi je n'aime pas quand tu te comportes comme ça... Je dis ça pour ton bien, mon cœur. Pas pour te punir ou quoique ce soit... »

Alors que Sofia s'apprête à dire quelque chose, Fred l'interpelle pour lui dire qu'il faut évacuer la grille afin qu'on puisse faire le tour de formation.

« Tu fais attention à toi, d'accord ?

- Toi aussi, s'il te plait.

- Ce n'est pas moi qui risque ma vie dans une monoplace. » Dit-elle.

Elle sourit et je pose ma main sur sa joue et embrasse tendrement ses lèvres.

« Je t'aime... Madame Leclerc. »

Sofia se met à glousser alors j'embrasse une nouvelle fois ses lèvres.

« Drôle de demande en mariage. Mais... Je t'aime aussi Monsieur Leclerc. »

Je souris et enfile mon casque tandis que la femme de ma vie s'éloigne de ma monoplace pour regagner le box de chez Ferrari. Ouais, drôle de demande en mariage... Pourtant, la bague est prête... Je gigote dans ma voiture et extirpe le bijou de ma poche de combinaison. Je ne devrais pas l'avoir mais... Bizarrement, ça me porte bonheur.

« Tu ne lui as toujours pas demandé ? » Me murmure Fred.

Je secoue la tête, désemparé. Je n'ai jamais trouvé le courage de lui dire... Ni l'occasion d'ailleurs. Pourtant, j'en ai envie. Je rêve de m'agenouiller devant elle, de lui proclamer tout mon amour et de l'entendre me dire « oui » à la question : « Veux-tu devenir ma femme ? ». Mais trouverais-je un jour le courage de lui faire ma demande ? Je ne sais pas...

« Allez, range-moi ça. »

Fred tape mon casque puis les personnes présentes sur la grille s'en vont afin qu'on puisse faire notre tour de formation. Carlos, mon coéquipier et ami n'a pas pu prendre le départ puisqu'il y a eu un souci d'essence sur sa monoplace. Je suis donc le seul pilote de chez Ferrari à être en piste.

Une fois que le tour de formation est terminé, nous reprenons nos places respectives, attendant l'officiel départ. Je ferme les yeux afin de me concentrer et quand je les ouvre à nouveau, les feux rouges s'éteignent et je démarre, donnant tout pour chercher ne serait-ce qu'une place sur le podium.

Et si c'était écrit ? || Charles Leclerc Où les histoires vivent. Découvrez maintenant