Chapitre 30

126 10 14


Un silence pesant s'abattit dans la chambre. Regulus réfléchissait à ce que Drago venait de dire et ni Noémie ni Remus n'osaient parler.

– Je suis désolé. Répéta Regulus. Drago a raison, je n'aurais jamais dut agir sans réfléchir aux conséquences de mon acte.

– Ne te tracasses pas pour ça Regulus. Dit Remus en souriant légèrement. Personnellement, je pense que tout ça est derrière nous et que ressasser tes erreurs ne mènerait à rien. Je ne t'en veux pas donc arrête de t'excuser.

– Pareil pour moi. Ajouta Noémie. Je n'ai plus de reproche à te faire, je pense que Drago s'est chargé de tout dire.

Regulus hocha doucement la tête. Puis, semblant se rappeler de quelque chose, la releva brusquement.

– Au fait, comment va Harry ?

Noémie et Remus grimacèrent de concert.

– Il ne va pas mieux. Souffla Noémie

– Comment ça ? Fit Regulus.

– Depuis l'affrontement avec les mangemorts, il ne s'est toujours pas réveillé. Son état est stable mais toujours un peu inquiétant. Expliqua Remus.

Regulus grimaça à son tour.

– Quel imbécile, il n'aurais jamais dut venir.

– Je te retourne le compliment. Fit Remus, légèrement accusateur.

– Bon, reprit Noémie, si on parlait de pourquoi on est venu ?

– Bonne idée. Fit Remus.

– Vous pouvez me dire de quoi il retourne ou c'est une affaire privée ?

– On voulait savoir si tu étais en état de transplaner.

– Pourquoi ?

– Pour te ramener au Square Grimmaurd.

– Pourquoi ? Répéta Regulus

– Depuis que vous êtes inconscient, on, enfin plus précisément Drago et Sirius, faisait des aller et retours entre ici et le 12 Square Grimmaurd. Alors tout à l'heure, quand Sirius est revenu à la maison, il a dit que ce serait plus simple si tu étais à la maison et pas ici. Expliqua Noémie.

– Je vois. Fit Regulus. En effet, ça limitera les aller et retours.

– Donc, tu penses que tu es en état de transplaner ou pas ? Demanda Noémie.

– Je pense que c'est toi qui est capable de répondre. Lui répondit Regulus en souriant.

Noémie haussa les épaules et s'avança vers lui, regardant sa cicatrice. Pour lui faciliter la tâche, Regulus se rallongea. Noémie retira le bandage et regarda la cicatrice sous toutes les coutures.

– Ça cicatrises bien. Dit-elle au bout d'un moment. Il faudra que tu te tiennes tranquille pendant un petit moment mais tu as de la chances. Je ne suis pas sûr qu'elle tiendra beaucoup de fois comme ça.

– T'as raison. Avoua Regulus. C'est bon t'inquiète, je recommencerait pas, Drago m'a bien fait comprendre ce qu'il pensait de mon comportement.

– Et qui nous dis que tu tiendras parole ? La dernière fois, nous aussi on t'avais dit la même chose et pourtant t'es quand même venu. Fit remarquer Remus.

– C'est pas pareil avec Drago. Répondit Regulus.

– Comment ça ?

– Je ne sais pas vraiment. C'est juste comme ça, je me sens plus proche de Drago que des autres. Et bizarrement, ça me fait plus de mal de penser que lui m'en veuille plus que les autres.

Blessures EnchantéesLisez cette histoire GRATUITEMENT !