Chapitre 10

117 9 14



3 jours passèrent. La réunion de l'Ordre devait se tenir en fin de journée, aux alentours de 18h.

Juste avant de partir à la réunion, Remus passa voir Harry.

– Tu es sûr que c'est une bonne idée ?

– On en a déjà parlé Rem'. Lui répondit Harry. Tu vas pas t'y mettre toi aussi s'il te plais. Je dois déjà m'occuper du sac à puce alors si toi aussi tu commences à ne pas me faire confiance sur ce que je fais, je vais pas m'en sortir.

– C'est vrai. Excuse-moi Harry

– C'est pas grave t'inquiète. Un petit moment d'égarement on va dire. Sourit Harry avant de regarder sa montre. Bon, tu vas être en retard si t'y vas pas maintenant.

– C'est vrai. A toute à l'heure Harry.

A la fin de la réunion, vers 20h, Maugrey se leva et grogna :

– Bon, si a réunion est terminé, je rentrerai bien chez moi.

Remus et Noémie échangèrent un regard.

– Un instant s'il vous plaît. Fit Remus en se levant. Il y a une dernière chose dont on voudrait vous parler. Noémie ?

– Je crois que je l'ai oublié en haut, je reviens tout de suite.

– Ah ces gosses j'te jure. Maugréa Maugrey.

– Noémie n'est plus une enfant, elle à 19 ans. Contra Sirius. Elle est plus vielle que nous quand nous sommes rentré dans l'Ordre la première fois.

– C'est bien ce que je dit. Répondit Maugrey.

 Noémie monta rapidement les marches des escaliers et se retrouva devant la chambre de son frère. Elle frappa et entra sans attendre de réponse.

– Tu pourrais au moins attendre que je réponde avant d'entrer. Fit Harry.

– Désolé. Répondit Noémie avec un grand sourire. Bon t'es prêts ?

– Ouais. Répondit Harry en prenant appui sur ses jambes pour se lever.

Noémie vint se placer à côté de lui et Harry passa son bras gauche autours des épaules de sa sœur.

– Ça va H ?

– Nickel. Répondit Harry

– Alors allons-y.
Tous les deux sortirent de la chambre et descendirent dans la cuisine. Ils n'allaient pas très vite car le moindre mouvement de la part d'Harry lui faisait extrêmement mal dans le bras.

– Si ça te fais trop mal on peut laisser tomber Harry. Remus, Sirius et moi pouvons tout à fait expliquer les effets de ce sort. Fit Noémie en voyant que son frère avait du mal.

– Non c'est bon. Répondit Harry en serrant les dents. On y est presque.

– Comme tu veux.

Ils avancèrent encore un peu avant que Noémie ne crie :

– J'arrive !

Dans la cuisine, Remus entendit sa filleule et dit :

– Bien à partir de maintenant, je vous demanderait de ne plus utiliser la magie s'il vous plaît, sous quelque forme que ça soit.

– Et pourquoi ça ? Demanda Emmeline Vance.

– Je ne peux pas le dire tout de suite mais vous allez rapidement comprendre.

– Non ! Fit Sirius en comprenant de quoi Remus parlait. Remus t'es pas sérieux?!

– Si. Et lui aussi.

Blessures EnchantéesLisez cette histoire GRATUITEMENT !