Chapitre 22

88 10 8


Sirius et Regulus tranplanèrent devant la maison familiale des Black et rentrèrent dedans.

– Vas dans ta chambre. Dit Sirius à voix basse à son frère. Moi je vais chercher Noémie.

Regulus hocha la tête et monta dans sa chambre.

Sirius, lui descendit se rendit dans le salon pour voir si Noémie y était. Elle n'y était pas mais Harry oui.

– Ah vous êtes rentré. Fit ce dernier en souriant à son père. Vous êtes pas plus tôt que d'habitude ?

– Tu trouves ?

– Oui, ça fait à peine une heure et demie que vous êtes partit. D'habitude, vous rentrez pas avant y avoir passé 3h.

– Eh ben dit donc, tu tiens un journal ou quoi ?

– Non mais j'ai pas grand-chose à faire, donc je m'occupe comme je peux.

Sirius sourit à son fils.

– Et du coup, pourquoi vous êtres rentré plus tôt ?

Heureusement pour lui, Sirius avait trouvé une explication dès le début de sa discussion avec Harry, se doutant bien que celui-ci insisterait jusqu'à ce qu'il ait une réponse.

– C'était la pleine lune cette nuit, j'ai pas beaucoup dormi. J'étais assez fatigué donc on a arrêté un peu plus tôt, après que Reg' m'ait désarmé 3 fois en moins de 30min.

– Et ben. Tu commences à te faire vieux dis moi.

– Ça tu l'as dit. Bon, tu as pas vue ta sœur ?

– Je crois qu'elle est dans le grenier. Pourquoi ?

– Je veux juste vérifier qu'il reste de toutes les potions nécessaire. Et au cas-où aller en racheter.

– Tu sais pas où est l'armoire à potion ? Se moqua Harry.

– Bien sûr que si. Mais pour nous empêcher d'aller fouiller dedans, elle a mis en cadenas moldu dessus. Il faut un code pour l'ouvrir.

– Alohomora tu connais ?

– Tu sais bien que quand je suis dans cette maison, je ne sais pas utiliser la magie.

– Mais bien sûr. Fit Harry en levant les yeux aux ciel.

Sirius sourit une dernière fois à son fils adoptif et sortit de la pièce pour monter au grenier. Quand il y fut, il ouvrit la porte et entra dans la pièce poussiéreuse.

– Noémie ? Appela-t-il.

– Oui ? Répondit celle-ci en sortant la tête d'un tas de bazar.

– Qu'est ce que tu fais là ?

– Du tri. Ou du moins, du rangement. Sourit la jeune femme. Tu voulais quelque chose ?

– Ouais. Reg' s'est un peu blessé pendant l'entraînement. C'est assez superficiel mais tu peux aller lui refaire son pansement s'il te plaît.

– Qu'est ce qu'il s'est passé cette fois ?

– Rien de bien grave. Répondit simplement Sirius.

  Noémie le regarda un instant avant de hocher la tête.

– Pas de problème, j'y vais tout de suite.

– Si tu pouvais éviter de le dire à ton frère. Il viendrait pas en courant et en te suppliant d'utiliser la magie pour ça.

– T'inquiète, j'avais pas l'intention de faire ça.

  Noémie sortit du grenier, passa à l'infirmerie et se rendit dans la chambre de Regulus.

– C'est moi, je peux entrer ? Demanda-t-elle en frappant.

– Entre Noémie. Lui répondit Regulus.

– Alors ? Que s'est-il passé cette fois ? Demanda la jeune femme en refermant la porte derrière elle.

– Je suis tombé.

A cette réponse, Noémie leva les yeux aux ciel.

– T'as pas honte de me sortir une excuse aussi bidon que ça ?

– Pour une fois c'est pas une excuse bidon ! C'est la vérité.

  Noémie lui lança un regard qui disait clairement qu'elle n'en croyait pas un mot.

– C'est la vérité, je te jure. On faisait notre duel, pour éviter un sort de Sirius, je me suis couché par terre, j'ai pas fais gaffe et je suis tombé dessus.

– Hmm. Montres-moi ça.

Regulus releva sa chemise et montra sa blessure.

– C'est pas grand-chose mais Sirius a insisté pour que je te le montre.

– Il a eut raison. C'est pas grand-chose mais avec ce genre de blessure, si on fait pas ce qu'il faut, ça peut devenir un vrai cauchemar.

– Je te fais confiance là-dessus.

  Noémie refit le pansement de Regulus et lui donna les potions qu'il fallait pour que ça ne s'infecte pas plus.

– Une semaine de repos. Lui dit-elle après avoir finit.

– Quoi ? Une semaine entière ? S'exclama Regulus

– Oui, une semaine entière Regulus Black.

– Mais c'est trop long !

– Peut-être que tu trouves ça long, mais au moins, après ça, j'espère que ta blessure sera définitivement guérie.

Regulus ne répondit pas mais Noémie voyait à son regard qu'elle ne l'avait pas convaincu.

– Tu préfère attendre deux jours, reprendre l'entraînement, te ré-ouvrir de nouveau et ainsi de suite ou attendre un peu plus longtemps que ce soir guérie une bonne fois pour toute ?

Regulus soutint un instant le regard de la jeune Potter avant de soupirer.

– D'accord. Je vais attendre.

– Ravie de te l'entendre dire. Je regarderai de nouveau ta blessure à la fin de la semaine, pour être sûre que tu peux reprendre l'entraînement.

Blessures EnchantéesLisez cette histoire GRATUITEMENT !