Chapitre 21

104 9 9




Malgré ce qu'il avait dit, une semaine plus tard, la blessure de Regulus n'était toujours pas complètement guérie. Il s'en rendit compte en entraînement de duel avec son frère, un lendemain de pleine lune.

– Tu es sûr que tu veux reprendre maintenant Reg' ? Demanda Sirius quand Regulus lui proposa d'aller s'entraîner ensemble.

– Mais oui. Ça fait une semaine, t'inquiète j'ai plus rien.

Sirius finit par accepter mais retint un peu ses coups. Et heureusement qu'il l'avait fait parce qu'il voyait bien que son frère avait encore mal à sa cicatrice. Mais il voyait aussi que Regulus n'était pas décidé à lui dire qu'il avait toujours mal. Il savait donc que si lui ne le disait pas, jamais son frère ne le ferait. Il stoppa donc ses attaques et regarda son frère.

– Qu'est ce qu'il y a ? Pourquoi tu t'arrêtes ? Demanda Regulus

– J'ai une proposition à te faire.

– Vas-y.

– Et si tu arrêtais de me mentir sur tout et n'importe quoi ? Reprit Sirius d'une voix dure.

– Qu'est ce que tu veux dire par là ?

– Arrêtes de me prendre pour un imbécile s'il te plaît Reg'.

– Mais je ne te ment pas ! Je comprends pas ce que tu veux dire.

– Mais bien sûr et moi j'adore mes parents. Fit Sirius en levant les yeux aux ciel.

– Je ne savais pas ça de toi Sirius.

– Moi non plus. Dit Sirius. Donc, tu attendais quoi pour me le dire ?

– Te dire quoi à la fin ?

Sirius s'approcha de son frère et posa sa main à l'endroit de sa blessure. Regulus ne put s'empêcher de grimacer.

– Ça ! Reprit Sirius en regardant son frère dans les yeux.

Regulus ne répondit pas et détourna le regard.

– Regarde moi Reg' !

Le cadet des Black releva la tête et croisa le regard réprobateur et à la fois inquiet de son grand-frère.

– Tu oses faire la morale à Harry sur le fait qu'il dissimule la douleur de son bras pour faire plus de chose et tu fais exactement la même chose. Dit Sirius d'un ton accusateur.

Regulus ne répondit pas.

– Réponds-moi Reg' !

– Tu veux que je te répondes quoi ? Répliqua Regulus.

– Que tu es désolé de nous avoir mentit sur ça, que tu t'excuses et que tu promettes de ne plus recommencer.

– Je veux bien te le promettre mais tu sais aussi bien que moi que je ne vais pas le faire. Alors tu préfères que je fasse quoi ? Je dis rien ou je te fait une promesse que je ne pourrais pas tenir ? Réagit Regulus sans lâcher son frère des yeux.

Sirius soutint un instant le regard de son frère avant de soupirer : il savait que Regulus avait raison.

– D'accord, tu ne peux pas promettre ça. Mais est ce que tu peux au moins me dire depuis combien de temps ça te fais mal ?

– Depuis quelques minutes, quand je me suis aplatit au sol pour éviter ton sort. Je suis retombé dessus.

– Ça s'est ré-ouvert ?

Blessures EnchantéesLisez cette histoire GRATUITEMENT !