Chapitre 31

102 8 12

En atterrissant Square Grimmaurd, Regulus serait tombé s'il n'avait pas été soutenu par Drago et Remus.

– Ça va Reg' ? Demanda Drago, légèrement inquiet.

– Ça va. Souffla Regulus. Il ne m'en faudrait pas un autre comme ça mais là ça va. Noémie, tu peux me faire plaisir et me dire que je ne suis pas ouvert ?

– Non c'est bon, tu ne t'es pas ré-ouvert. Répondit Noémie en souriant.

– Ouf, c'est déjà ça.

Tous les quatre marchèrent vers l'imposante maison, Regulus toujours soutenu par Remus et Drago. Noémie, qui était devant, ouvrit la porte, laissa passer les garçons et referma la porte. Ils se rendirent dans le salon où se trouvait Hermione qui lisait un livre sur la métamorphose.

– Regulus ! S'exclama-t-elle en les voyants arriver. Ça fait plaisir de te voir debout.

– Merci Hermione. Sourit le plus jeune des Black.

– Tu es toute seule ? Demanda Remus.

– Ron dors encore, Ginny est sous la douche et Sirius est avec Harry. Répondit la Gryffondor.

– Je vois, je vais aller le voir.

– Sirius ou Harry ?

– Les deux.

– Je t'accompagne. Dit Drago.

– Je vais rester là si ça va mieux Reg'. Ajouta Remus.

– Merci beaucoup Remus. Fit Regulus en retirant son bras des épaules du loup-garou.

Remus lui sourit et Regulus, toujours soutenu par Drago, se dirigea vers la chambre de son neveu. Ils gravirent ensemble les trois étages et s'arrêtèrent devant la bonne porte.

– Je préférerai y aller seul. Dit Regulus à voix basse.

– Ça va le faire ? Demanda Drago, sur le même ton.

– Oui c'est bon ne t'inquiète pas.

– C'est toi qui voit. Mais si ça va pas, tu fais quelque chose, tu restes pas en ayant mal.

– Promis blondinette. Sourit Regulus en retirant son bras des épaules de son petit cousin.

Drago se renfrogna un moment à l'entente de ce surnom mais finit par sourire à Regulus.

Regulus lui sourit en retour et ouvrit doucement la porte.

Sirius était assis dans le fauteuil à côté du lit de Harry, la tête dans les mains. Il n'entendit pas la porte s'ouvrir et dit :

– Je sais que tu ne m'entends pas Harry, mais il fallait que je te parle quand même. Tout comme je parle également à Reg'. Je sais que si tu pouvais m'entendre, tu me trouverai sans doute stupide, mais c'est comme ça. Tu me manques Harry. Tu ne le sais pas mais tu me manques, et tu m'inquiètes. Sincèrement, tu m'inquiètes beaucoup. Ça fait déjà plusieurs jours que tu es comme ça et je suis mort de trouille. Je refuse que tu meurt. En tout cas pas comme ça. Je ne le supporterais pas. Je... je n'y arriverai pas sans toi. Ni sans Reg', c'est impossible. Ajouta Sirius dans un sanglot.

Regulus fut émut par le petit discours de son frère et décida de s'avancer vers lui. Sirius, pleurant, ne l'entendit pas et se rendit compte de sa présence uniquement quand Regulus posa sa main sur son épaule.

– Sirius... Dit-il doucement en posant sa main sur l'épaule de son grand-frère.

Sirius sursauta et leva la tête brusquement.

Blessures EnchantéesLisez cette histoire GRATUITEMENT !