Chapitre 23

84 9 9


La semaine de repos passa à une vitesse désespéramment lente pour Regulus. Mais à chaque fois qu'il avait envie de reprendre l'entraînement avant la fin de sa période de convalescence, il repensait à ce que lui avait dit Noémie et il prenait son mal en patience. Malgré tout, ça l'énervait et ça se voyait. Sirius, Remus, Noémie et Harry avaient remarqué que tout ça l'agaçait fortement et qu'il réagissait parfois un peu fort. Comprenant ce qu'il ressentait, ils ne disaient rien, se contentant d'éviter de le mettre en colère.

Mais 5 jour après sa blessure, Regulus alla trop loin et Harry ne put laisser passer ça. Il étaient tous les deux dans le salon et Harry lisait un livre sur la défense contre les forces du mal.

– Tu vas arrêter de te plaindre oui ? Lui avait-il lancé, après que Regulus se soit plaint parce qu'il en avait marre de ne rien faire.

– Comment tu veux que j'arrête de me plaindre ? Ça fait une semaine que je tourne en rond comme un poisson dans son bocal. Répondit vertement Regulus.

– Oui, je sais. Mais ce n'est pas parce que tu es frustré que tu dois te passer les nerfs sur nous, on t'a rien fait. Répliqua Harry, bien décidé à ne pas se laisser marcher sur les pieds.

– Je ne suis pas énervé contre vous mais contre tout ! Cria presque Regulus.

– C'est bien ce que je dit ! Répondit Harry en fermant son livre dans un claquement sec et en se mettant debout face à son oncle.

Regulus ressemblait beaucoup à son frère quand il se mettait en colère et il était très impressionnant. Mais Harry n'avait pas peur de lui. Même si Regulus le dépassait d'une bonne tête, il ne flancha pas et soutint son regard.

– Nous on t'a rien fait ! Alors si t'es en colère, fais autre chose que nous pourrir la vie s'il te plaît. Reprit-il.

– Et qu'est ce que je pourrais faire ? Cria Regulus, hors de lui. Je ne peux même pas sortir d'ici !

– JE SAIS ! Cria Harry à son tour. Je sais que tu ne peux pas sortir d'ici parce que tu es blessé. Mais réfléchit un peu, TU N'ES PAS TOUT SEUL À HABITER ICI PAR MERLIN ! Nous aussi on a des problèmes et peut-être que tout ne se passe pas comme on veut, mais on emmerde pas les autres avec. Est ce que tu as déjà entendu SIRIUS ou REMUS se plaindre après qu'une de leur mission au sein de l'Ordre ne se soit pas passé comme ils le voulaient ? Non ! Et pourtant, je peux te dire que tous ne se passe pas tout le temps comme ils le voudraient, loin de là. Est ce que NOÉMIE se plaint parce qu'elle n'arrive pas à réaliser une potion que même Rogue aurait du mal à faire ? Est ce que JE me plaint parce que ça fait 7 mois que je suis coincé ici sans même pouvoir voir de la magie ? NON ! On ne se plaint pas parce qu'on sait que les autres ont autre chose à foutre que d'écouter nos petites plaintes et petits problèmes !

Harry reprit son souffle après avoir crié sur son oncle. Ce dernier avait d'ailleurs reculé d'un pas devant la diatribe d'Harry.

– Alors maintenant, tu arrêtes de faire ton gamin et t'arrêtes de te plaindre parce que ça fait 5 jours que tu n'es pas sortit ! Reprit Harry, en regardant Regulus dans les yeux.

Regulus ne dit rien pendant un petit moment puis il se rendit compte que son attitude était parfaitement ridicule. Comme Harry l'avait dit, ça faisait seulement 5 jours qu'il n'était pas sortit alors que lui, ça faisait 7 mois, et il ne se plaignait pas, lui.

– Tu as raison. Admit Regulus en se rasseyant dans un fauteuil. Excuse-moi Harry, c'est vrai que je n'arrête pas de me plaindre, pour tout et n'importe quoi alors que je n'ai aucune raison de le faire.

Après ça, Regulus arrêta de se plaindre constamment et fut beaucoup plus facile à vivre.

Sirius, Remus et Noémie, qui n'étaient pas au courant de la petite "discussion" que Harry avait eut avec Regulus, étaient étonné par ce changement radical de caractère. Seul Harry n'était pas étonné.

C'est comme ça que Sirius se rendit compte que son fils adoptif n'était sans doute pas pour rien dans le changement d'attitude de son frère. Il lui demanda donc ce qu'il avait fait.

– Moi ? Répondit Harry, un grand sourire aux lèvres. Mais j'ai rien fait.

– Mais bien sûr, et moi je suis un lèche-cul de Voldy.

– Qui êtes-vous et qu'avez-vous fait de Sirius Black ?

Pour toute réponse, Sirius soupira en levant les yeux aux ciel.

– Bon, sérieux, tu lui a dit quoi ?

– Rien de bien spectaculaire.

– Harry Potter, tu vas arrêter de tourner autour du pot. Dis-moi ce que tu lui as dit pour qu'il change d'attitude comme ça. Et ne me dis pas que tu lui a juste demandé d'arrêter. Je le connais et quand il veut, il a un caractère pire que moi.

– Je lui ait simplement fait remarquer qu'il n'était pas tout seul à habiter ici et à avoir des problèmes, seulement le seul à se plaindre à longueur de journée parce que ça fais une semaine qu'il est pas sortit.

– Juste ça ?

– J'ai dit tout ça en lui gueulant dessus parce qu'il m'avait énervé avant. Je ne suis peut-être pas aussi impressionnant que toi quand je m'énerve mais quand même. Du coup, il s'est excusé et à arrêter de faire son idiot.

Blessures EnchantéesLisez cette histoire GRATUITEMENT !