Chapitre 3

224 16 7

Bonjour à tous, un chapitre un peu plus court que les autres aujourd'hui mais je ne savais pas comment le couper après donc je n'ai pas put faire autrement. J'espère que ça vous plaira.

Noémie rejoignit son frère dans sa chambre. Il avait un plâtre sur le bras droit pour réduire ses mouvements. Il était réveillé mais son visage indiquait toujours la même souffrance.

– Comment ça va H ? Demanda-t-elle en s'approchant du lit de son frère.

– Ça peut aller. Souffla Harry.

Noémie se pencha pour enlacer son frère. Sans y prendre garde, elle effleura le bras droit de ce dernier.

– Attention. Grogna ce dernier, une larme de douleur coulant sur sa joue. Ça fait mal.

– Oh excuse-moi, je suis désolée Harry. S'excusa Noémie en se frappant mentalement : son petit frère était au bord du malaise tant la douleur était intense et elle lui faisait encore plus mal.

– C'est pas grave. Mais juste fait attention, s'il te plais.

– Promis. Fit Noémie en essuyant la larme qui coulait sur la joue de son frère.

– Tu as prévenu Sirius et Remus ?

– Non, pas encore. Sirius est en mission et normalement, il ne doit pas rentrer avant plusieurs jours.

– Et Remus ?

– Il doit rentrer ce midi normalement. Je vais lui envoyer un Patronus pour qu'il nous rejoigne ici si tu veux.

– Non, rentre à la maison et attend-le, ce sera plus discret. Opposa faiblement Harry.

– Comme tu veux H. Je dois aussi allez prévenir Drago, Ron, Hermione et Ginny. Tu veux que je leur dise quoi ?

– Retient les de venir faire un scandale ici. Et empêche-les de casser la gueule à Parkinson. Surtout Drago. Je ne veux pas qu'ils s'en prennent à elle, c'est trop dangereux. Mais ne leur dit pas ça. Dit leur juste de pas la toucher.

– Comme tu veux. Ils savent que c'est elle ? S'étonna Noémie

– Oui, Drago l'a vue. Je sais qu'il leur a dit. S'il te plaît, surtout retient bien Drago, c'est un Serpentard et il a la vengeance dans le sang et il ne supporte pas qu'on s'en prenne à nous. Je ne pense pas qu'il arrivera à se retenir longtemps.

– Promis, je vais faire passer le message.

– Merci. Est ce que tu sais ce que j'ai précisément ou pas ?

– A peu près.

– Dis moi.

– Tu es sûr ?

– Pourquoi ? Tu a peur que je fasse un scandale ? Je ne suis pas en état. Même si je le voulais, je ne pourrai pas.

Noémie réfléchit et se dit que son frère avait raison et que de toute façon, il savait faire preuve de retenue.

– Et bien, l'autre pékinois t'a lancé un sort qui atteint directement les os. Et ce sort réagit à la magie. Plus on essaye de le guérir à la magie, plus le sortilège sera douloureux et durera longtemps.

– Comme les fuseboom de Fred et George.

– Pardon ?

– Pendant ma 5ème année, Fred et George s'amusaient à mettre Poudlard sans dessus dessous, plus que d'habitude. Ils avaient crée des feux d'artifices qui se décuplaient et se multipliaient si on les attaquaient avec de la magie.

– Les sacrés farceurs. Avoua Noémie.

– Et pour mon bras, tu sais combien de temps ça va mettre pour guérir ?

– Aucune idée p'tit frère. Bon j'y vais, je vais sans doute revenir avec Remus tout à l'heure. Une objection ?

– Aucune. Du moment que personne ne vient faire un scandale. Sirius ou Remus d'ailleurs.

– Pas de problème pour ça.

– Ne préviens pas le toutou avant qu'il rentre de sa mission, je ne veux pas qu'il laisse tomber à cause de moi.

– Si tu y tiens. Une autre question, je pense que Ginny, Drago, Ron et Hermione vont vouloir venir te voir.

– Hors de question qu'ils viennent tous les quatre. Ginny éventuellement. Vois avec elle si elle veut venir ou pas, c'est elle qui choisit. Et si t'arrive pas à convaincre Drago de pas casser la gueule au pékinois, amène-le moi aussi.

– C'est toi qui choisit H. Fit Noémie en se levant. Bon, j'y vais, à toute à l'heure. Essaie de te reposer un peu.

Harry fit un faible sourire à sa sœur et laissa sa tête reposer sur les oreillers. Il essaya de se détendre, en vain. Son bras lui faisait tellement mal qu'il avait l'impression qu'il allait exploser.

Blessures EnchantéesLisez cette histoire GRATUITEMENT !