Chapitre 15

108 10 2


Sirius accompagna tout de même son ami jusqu'à la chambre de son fils. Ils l'installèrent ensuite dans son lit. Remus sortit ensuite de la pièce et Sirius resta un moment avec Harry.

– Comment va Reg' ? Demanda Harry en se réveillant quelques minutes plus tard, aux alentours de 15h.

– Il va bien. Il dort. Répondit Sirius en souriant et prenant la main de son fils dans la sienne.

– Tant mieux. Fit Harry.

– Tu es incroyable toi. Dit Sirius.

– Je sais. Mais, pourquoi cette fois-ci ?

– Tu n'as pas hésité à nous demander d'utiliser la magie pour soigner Reg' alors que tu savais que ça allait te faire super mal. Et même après, tu n'as pas lâcher et tu a résisté à la douleur pour lui.

– Je ne pouvais pas faire autrement. Il avait besoin de moi. Et moi j'ai besoin de lui. Je ne veux pas le perdre alors que je viens de le retrouver.

– Tu es incroyable Harry Potter. Souffla Sirius en prenant son fils adoptif dans ses bras.

Ils restèrent un peu comme ça avant que Harry se rendorme dans les bras de Sirius.

Ce dernier le réinstalla dans son lit. Il passa une main sur son front et fut rassuré qu'il n'avait toujours pas de fièvre. Il sourit et sortit de la chambre de Harry pour se diriger vers celle de son frère.

Il entra et s'assit à côté du lit de Regulus. Il passa une main sur son front et vit que par contre, lui avait de la fièvre. A ce contact, Regulus ouvrit faiblement les yeux.

– Harry ? Souffla celui-ci

– Il va bien. Sourit Sirius en prenant la main de son frère. Ne t'inquiète pas, il se repose juste un peu.

– Il est... incroyable ce... gamin.

– Je sais. Et encore, tu n'as rien vu.

Regulus voulut répondre mais Sirius l'en empêcha.

– Repose-toi. Fit Sirius. Tu as de la fièvre, calme-toi et essai de dormir. Harry va bien, ne t'inquiète pas pour lui.

Regulus hocha doucement la tête avant de soupirer et de fermer les yeux.

Sirius lui sourit, serra une dernière fois la main de son frère et se leva. Il descendit ensuite dans le salon où Noémie et Remus rangeaient, sans utiliser la magie, pour ne pas faire encore plus mal à Harry.

– Noémie, tu connais un moyen de faire baisser la fièvre ? Demanda-t-il

– Pourquoi ? Demanda la rousse

– Regulus en a un peu, c'est pas grand-chose mais si on s'en occupe pas maintenant, ça risque de devenir de pire en pire non ?

– Si, tu as raison. Je vais voir ce que je peux faire. Fit-elle en se levant.

– Pas de magie. Fit Sirius en lui attrapant le bras quand elle passa à côté de lui. Harry te dirai qu'il s'en fout mais il en a assez fait pour l'instant.

– Ne t'inquiète pas, je ne comptais pas utiliser la magie. Et je suis d'accord avec toi : Harry en a fait suffisamment.

Sirius hocha la tête et aida Remus à tout nettoyer tandis que Noémie montait dans les étages. Elle passa d'abord dans la pièce infirmerie où elle prit une potion pour la fièvre.

En passant devant la chambre de son frère, Noémie l'entendit pleurer. Elle entra donc.

– Ça va H ? Demanda-t-elle en s'approchant du lit d'Harry.

Blessures EnchantéesLisez cette histoire GRATUITEMENT !