Chapitre 39

68 11 15


Sirius et Remus réapparurent devant le QG. Aucun son ne s'échappait de la bâtisse et des draps noirs pendaient aux fenêtres, en signe de deuil.

Sirius fut touché par ce signe. En effet, il était rare que l'ensemble de l'Ordre se mobilise à la mort de l'un d'entre eux. En tout cas, c'était en général Maugrey qui choisissait ce genre de chose et il ne sortait pas les draps noirs pour n'importe qui.

En voyant ça, Sirius sentit ses larmes couler sur ses joues.

– Ils n'auraient pas dut... Souffla-t-il, le regard fixés sur les draperies sombres.

– Pourquoi n'auraient-ils pas dut le faire ? Demanda doucement Remus.

– Reg' n'était pas vraiment un membre de l'Ordre... Il venait juste de l'intégrer et il...

– Le fait qu'il ait intégré l'Ordre il n'y a pas longtemps ne veut rien dire de son importance dans celui-ci. Opposa le loup-garou.

– Mais quand même...

– Il y a aussi le fait qu'il ait choisit de se sacrifier pour Drago qui compte dans « l'importance » qu'il a dans l'Ordre.

– Même, c'est...

– Et je pense que c'était aussi une manière pour lui de montrer qu'il avait définitivement changé de camps et qu'il était prêt à risquer sa vie pour l'un d'entre nous.

– Mais il n'avait pas besoin de faire ça ! Il avait déjà changé de camps et était un membre à part entière de l'Ordre ! Il n'avait pas besoin d'aller se faire tuer pour ça... Finit Sirius, une nouvelle larme coulant sur sa joue.

– Je sais. Mais Maugrey a sans doute voulut sortir les draps noirs pour ça aussi. Fit Remus en posant une main sur l'épaule de son ami.

Sirius finit par hausser les épaules et tous les deux rentrèrent dans le bâtiment. Il devait être aux alentours de 12h et la plupart des membres étaient dans la cuisine. Tous étaient silencieux.

Sirius monta dans la chambre de son frère et y trouva Drago et Harry. Le blond était assis dans un fauteuil, à côté du lit et fixait Regulus d'un regard vide. Il avait les yeux rouges et bouffis, signe qu'il avait sans doute beaucoup pleuré.

Harry était assis à côté de lui et avait sa main posée sur l'épaule de son ami, en signe de soutient. Lui aussi avait les yeux rouges.

Quand Sirius entra dans la pièce, il croisa le regard de son fils adoptif. Ce dernier se leva et se dirigea vers l'animagus.

– Comment il va ? Demanda Sirius en faisant un signe de tête vers Drago.

– Il n'a pas bougé de la matinée. Il il n'a rien dit non plus. Même quand je lui parle, il ne réponds pas. Répondit doucement Harry en se blottissant contre Sirius.

Ça n'était pas vraiment dans ses habitudes de faire des câlins à tout va mais là c'était différent, il en avait besoin.

Sirius hocha la tête, caressa les cheveux en bataille de son fils adoptif et continua :

– Tu devrais aller manger un bout Harry.

– Je sais, mais j'ai vraiment pas faim. Je sens que si j'essaie de manger, ça va ressortir plus vite que ça n'est rentré.

L'ancien prisonnier hocha la tête. Il connaissait cette sensation, et pour cause, il ressentait la même chose en ce moment.

– Par contre, il faut que j'aille à la maison. Fit Harry.

Blessures EnchantéesLisez cette histoire GRATUITEMENT !