Chapitre 22 - Anna

38 8 6
                                    

J'ai l'impression que nous avons arrêté de respirer depuis une bonne minute et que nous n'attendons qu'une seule chose : voir Lola de nos propres yeux. Bien que je ne sache pas à quoi elle ressemble, je pense que si Jay la voyait, il serait soulagé.

Nous hésitons à presser encore une fois sur la sonnette mais un bruit nous parvient de la porte. Cette dernière s'ouvre dans un grand geste et un homme aux cheveux grisonnant apparaît sur le seuil de la porte.

- Eh bien, eh bien, que puis-je faire pour vous, les jeunes ?

Je présume qu'il s'agit du père de Lola. Il est grand, très grand même et ses épaules larges en imposent. Son visage change de couleur lorsqu'il croise de le regard de James. Celui-ci reste muet et je le supplie de parler avant que je ne me sente obligée d'expliquer à l'homme qui se tient devant nous la raison de notre présence ici. Ayden semble ne pas savoir quoi dire et Jay reprend contenance :

- Bon... bonjour. Vous vous souvenez sans doute de moi...

L'homme le coupe sans le laisser finir sa phrase.

- Oui. James, c'est ça ? Tu es sortie avec ma fille. Je ne peux pas oublier d'ailleurs ce que tu as fait à ma fille.

Ayden et moi nous regardons, étonnés de ce qu'il vient de dire. Je me doutais qu'il ne devait pas être au courant de ce qu'elle faisait subir à Jay, mais de là à ce qu'il croit qu'il lui a fait du mal, j'en reviens pas !

- Je ne suis pas venu pour ça. Où est Lola ? s'empresse de demander Jay.

- Pourquoi ça ? Je ne te laisserai pas la voir si c'est ce que tu veux, dit-il d'un ton menaçant.

- Allez simplement voir si elle va bien et je partirai.

- Pourquoi ? il hausse le ton et ça n'augure rien de bon.

Le temps est compté si j'en crois les messages de Lola, nous ne pouvons pas nous permettre de tergiverser plus longtemps avec un père surprotecteur. Il faut qu'on sache si elle va bien et ensuite on pourra tranquillement retourner chez nous. Après avoir fait plus de deux cents kilomètres, génial.

James semble désemparé, ne sachant que lui répondre et c'est Ayden qui prend sur lui et il répond d'un ton calme mais ferme.

- Écoutez, Lola a envoyé des messages plutôt inquiétants à James. Allez voir si elle est dans sa chambre, ensuite revenez nous le dire et nous partirons.

- Bon. Si c'est une blague que vous me faites là, je vous promets que vous allez entendre parler de moi !

Il se dirige vers l'intérieur, non sans nous avoir indiqué formellement de rester sous le porche de l'entrée. Lorsqu'il pénètre à l'intérieur, un cri strident se fait entendre. Il se précipite alors en montant les escaliers et nous nous regardons tous les trois, effrayés de ce qui pourrait arriver dans les quelques secondes à venir.

James reste silencieux tandis que je m'impatiente. Un autre cri, puis encore un autre. C'en est trop, nous montons malgré l'interdiction du père de Lola.

- Non, non, non, non...

J'entends les sanglots d'une femme et je redoute la scène que nous allons voir plus haut.

Nous montons et tombons nez-à-nez avec l'homme qui s'impose à nous.

- Ne restez pas là, partez ! Dit-il dans un étranglement.

Jay s'approche malgré tout de la porte et la pousse du bout des doigts.

La scène que nous observons me donne envie de vomir. L'horreur qui se joue devant moi me terrifie autant qu'elle me dégoûte. Ayden se retourne, instinctivement, et Jay me serre très fort la main. Je ne le lâcherai pas. Mes yeux se remplissent de larmes alors que je ne connais pas cette fille qui gît sur le sol de la salle de bain.

Du sang.

Partout, il y a beaucoup de sang tout autour de Lola. Je me crois en plein cauchemar, je me dis que c'est impossible qu'elle ait fait ça. Je n'ose pas imaginer ce que Jay ressent à cet instant précis. Ca a beau être son ex petite amie, ils se sont côtoyés pendant une longue période et puis merde, elle a les veines entaillées et même moi je suis terrifiée !

Nous ne regardons la scène que pendant l'espace de trente secondes, mais ça suffit à me retourner l'estomac.

La femme qui doit être la mère de Lola ne nous a même pas regardé, elle tente de soulever le corps de sa fille, en vain. Elle pleure toutes les larmes de son corps. Elle est dévastée. Je crois que Jay l'est aussi, il est tétanisé à côté de moi. Je nous décale de sorte à ce que nous ne pouvons pas voir à l'intérieur de cette pièce qui désormais ne renfermera que l'horreur du geste de Lola.

Je crois entendre son père au téléphone et tout va très vite, les pompiers débarquent à plusieurs et essaient de réanimer le corps inerte de la jeune fille. Elle est jolie, la garce. Je ne devrais pas être en train de penser à ça, pas maintenant. Mais c'est plus fort que moi, je ressens un sentiment de dégoût envers elle pour tout ce qu'elle a fait subir à Jay.

Les pompiers l'emmènent avec eux, la police arrive et les parents de Lola se retrouvent soudain dans un tourbillon dont ils n'avaient pas encore connaissance.

Jay, Ayden et moi sommes redescendus, mais Jay ne veut pas partir. Il nous supplie de rester, il veut montrer les messages, il veut apporter les preuves qu'elle n'a pas fait ça sans prévenir quelqu'un.

Il veut se sentir utile. Je le comprends d'un côté et de l'autre je n'y arrive pas. Je ne comprends pas ce qui le pousse à défendre celle qui la battu. Les parents de Lola nous dévisagent, ne sachant que penser de notre arrivée à ce moment et Jay tente de leur expliquer les messages qu'il a reçu, l'inquiétude qu'il a ressenti. Ils ne se montrent pas coopératifs. La mère l'accuse de l'avoir poussé à faire ça, et lui balance toutes sortes d'insultes à la figure, entre pleurs et colère.

Lorsqu'ils décident de partir en suivant l'ambulance, Jay veut faire de même. Ayden et moi tentons de le dissuader mais il est imperturbable.

- Je vais aller à l'hôpital, que ça vous plaise ou non. J'ai besoin de savoir si elle va s'en sortir. Vous pourrez rester dans la voiture, vous auriez dû le faire avant d'ailleurs.

Sa voix se fait dure, ferme et déterminée. Nous n'aurons pas d'autres choix que de le suivre.

Sa détresse me brise le cœur, j'aimerais tellement qu'il me parle, qu'il dise quelque chose, peu importe quoi mais qu'au moins il se libère de ce qu'il ressent. Ayden semble lui aussi désemparé, ne sachant que dire à son meilleur ami.


***


Des heures passées à attendre dans cette salle d'attente, nous savons désormais qu'elle va s'en sortir. Elle a perdu beaucoup de sang, mais elle n'a pas touché d'artère et nous l'avons découverte à temps. Ce qui veut dire qu'elle ne s'est pas exécutée juste après avoir envoyé les messages à Jay. Elle a attendu, environ une heure. Ce qui est énorme pour quelqu'un qui envisage cette issue.

Jay a arrêté de pleurer, il est désormais dans mes bras en train de somnoler. Il attend d'avoir le droit de la voir, je le sais. Il ne voudra pas partir temps qu'il ne l'aura pas vu.

Je replace James sur deux chaises, pour qu'il puisse se reposer. Ayden et moi nous levons et nous dirigeons vers le père de Lola.

- Monsieur, nous avons quelque chose à vous dire à propos de votre fille.

On n'oublie pas [Publié en auto-édition]Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant