Chapitre VI - Dernière Partie

5 0 0

24 Septembre 2177 après Theobran

Le lendemain, les quatre compagnons reprirent la route. Ils marchèrent sous un ciel s'assombrissant peu à peu. Le milieu de la journée approchait quand ils gravirent une petite butte. De son sommet, ils eurent une vue plongeante sur le petit lac de Fjek, dominé au nord-nord-est par la majestueuse citée marchande. La ville semblait minuscule de leur point de vue mais ils pouvaient distinguer plusieurs bâtiments surplombant le reste : l'immense arène de blanc-crâne étendait son ombre sur les quartiers pauvres entourant les docks.  Les différents éléments du palais de Fjek contrastaient avec la ville de par la couleur de leurs murs.

Ce bâtiments accueillait les plus hauts dignitaires de Fjek, soit principalement des riches marchands corrompus. Le palais était également la demeure des trois Lords de Fjek. Ils distinguaient aussi la grande Cathédrale Pourpre. C'était le siège du clergé au Nuuvar, les nains conservant leur religion originelle. Le bâtiment était de granite couvert de chaux, ce qui lui donnait un aspect massif et brillant. Le toit de brique pourpres renforçait la majesté du lieu, qui pouvait se ressentir même depuis leur position. Irau s'assit en haut de la colline et dit :

"Mangeons avant que la pluie ne tombe."

D'un commun d'accord, ils ne firent pas de feu et commencèrent à manger leur lard salé. Irau prit doucement la parole :

"Gaerald, Morgane, laissez-moi vous rappeler quelques éléments du protocole et de l'histoire de Fjek. Fjek est une des plus anciennes cités du Nuuvar, avec Ergar. Lors de la guerre entre nains et humains, il y a 109 ans. Fjek était le bastion des hommes, et Ergar la forteresse des nains. Lorsque la guerre fut terminée, Fjek devint un point central du commerce de toute la région. Très vite, la ville fut placée sous la direction d'un Grand Conseil se composant de trois Lords le dirigeant et de personnalités influentes de la ville.

Normalement, Lord Gardorage devrait nous accueillir, il est le mécène protecteur de mon apprentie en mission, c'est l'un des trois dirigeants du conseil de Fjek. Il convient donc de s'adresser à lui avec respect. Le salut officiel de Fjek est celui-ci."

Irau se leva et mima, avec Geldrog comme leurre de Lord Gardorage : Elle plaça sa main sur son cœur, dit "Je vous salue Lord Gardorage, protecteur de Fjek", puis elle posa un genoux à terre et inclina la tête.

"Eh bien, quel accueil !" dit une voix derrière eux.

Irau bondit en arrière et fut surprise de trouver Lord Gardorage et son escorte, à cheval, derrière eux. Geldrog éclata de rire et le Lord reprit :

"Ne vous inquiétez pas, avec la raclée que vous avez mise aux lanistes mes espions n'ont eu aucune difficulté à me prévenir.

- Mais, que se passe-t-il avec eux, demanda Irau

- Plus tard les questions, ordonna le noble cavalier, allons à mon manoir."

Ne pouvant refuser, les  voyageurs se virent apporter trois magnifiques chevaux. Gaerald enfourcha Lyn et ils suivirent leur hôte.

Après quelques minutes, ils arrivèrent en lisière d'une forêt extrêmement bien entretenue. Ils avancèrent d'une dizaine de mètres au milieu des arbres et débouchèrent face à un immense portail de fer portant en son centre un nuage et un éclair, tout deux finement ouvragés. Lorsque deux serviteurs ouvrirent les vantaux,un grondement retentit et la pluie se mit à tomber.

Lord Gardorage guida les visiteurs aux portes de son manoir, une bâtisse imposante à l'aspect sombre. Des palefreniers surgirent pour s'occuper des chevaux des visiteurs. Et le maître des lieux congédia son escorte. Il guida ensuite ses invités dans un salon luxueux mais sobre, où dominaient le gris et le jaune, couleurs de la maison Gardorage.

Chroniques de la Mâ - Partie 1/Les paladins de BhaldërusLisez cette histoire GRATUITEMENT !