Chapitre 11

17.4K 826 48
                                    

PDV Nasim

J'attendais impatiemment le détective chez Martin.
Ça faisait trois jours qu'il faisait des recherches. Donc pratiquement une semaine que Camilla avait disparu.
J'avais fait une annonce dans le journal, promettant de récompenser la personne qui la retrouverait.

Je pensais à elle à chaque seconde. Et je n'arrêtais pas de m'en vouloir de l'avoir blessée la dernière fois. Elle me manquait, le simple fait de la voir me manquait. Son odeur, la chaleur qui émanait de son corps et de ses lèvres ne quittait pas mon esprit. Et l'imaginer enfermée dans ces conditions me déchirait le cœur.

Moi : Je tuerai l'ordure qui a osé te faire ça ~ murmurais-je

L'entrée du garde me fit revenir à la réalité.

Garde : Monsieur, votre père est là.

Moi : Faites-le entrer, merci !

Mais qu'est-ce qu'il me voulait ? J'avais quitté temporairement la maison juste pour être tranquille et voilà qu'il me lâchait pas.

Il entra de sa démarche lente et sûre. Habillée en costume comme toujours, il prit place sur le canapé en face de moi, les traits durs et le visage renfermé.

Moi : Bonjour !

Sans se donner la peine de répondre à ma salutation, il prit le journal dans sa poche qu'il feuilleta avant de déposer brutalement sur la table basse.

Lucas : Tu peux m'expliquer ça ?

J'y jetais un bref regard et vis que c'était l'article parlant de Camilla.

Moi : C'est un avis de recherche.

Lucas : Pourquoi proposer autant d'argent pour cette fille ? Qui est-elle ?

Moi : Cet argent n'égale pas sa vie papa.

Lucas : Tu n'as pas répondu à ma question ~ s'impatienta-t-elle.

Moi : C'est...c'est...

Je me rendais compte que je ne connaissais pas vraiment la réponse.

Lucas : Une escorte qui te divertit, c'est ça ? ~ demanda-t-il en renfrognant son visage.

Moi : Non ! Elle n'est pas du tout ce genre de filles.

Lucas : Je m'en fous ! Je ne te laisserai pas dépenser bêtement mon argent ~ cria-t-il.

Moi : Ton argent ? Je suis indépendant !

Lucas : Tu travailles dans mon entreprise.

Moi : Ce n'est pas parce que je travaille dans ton entreprise que c'est ton argent. Tu ne m'en fais pas cadeau, mais c'est mon salaire que je gagne.

Lucas : Assez discuter ! Tu vas tout de suite retirer cet article scandaleux du journal.

Moi : Mais en quoi est-ce un scandale ?

Lucas : Tu t'es demandé ce que les Olson pourraient penser ? Proposer autant d'argent pour une fille qui n'est même pas de ta famille ? Ils comprendront qu'il y a quelque chose qui cloche. Alors tu vas me faire le plaisir de m'obéir.

Moi : La vie de Camilla est ce qui compte le plus. Elle est peut-être en danger et je dois faire quelque chose. Et ne t'inquiète pas pour les Olson, je ne vais pas épouser leur fille.

Son visage vira au rouge et je voyais qu'il se donnait peine à contenir sa colère.

Lucas : Tu vas épouser Jessica ~ dit-il sèchement.

Moi : C'est Camilla que j'aime.

Un silence s'abattit dans la pièce durant laquelle mon paternel ne faisait que me fixer du regard.
Un rire échappa soudainement de sa gorge, un rire vraiment sarcastique.

Mon BodyguardOù les histoires vivent. Découvrez maintenant