Chapitre 7

18.9K 810 77
                                    

PDV Nasim

Assis dans le jardin, j'entendis des pas s'approcher de moi, et je les reconnus aussitôt. Stupéfait, je me retournais et remarquais que c'était bel et bien lui.

Moi : Papa ?

Lucas : Bonjour mon fils.

Moi : Bonjour ! Tu vas bien ?

Lucas : Bien sûr que je vais bien. Tu veux déjà ma mort pour hériter de toute ma fortune ?

Son humour plutôt sarcastique ne le quittait pas.

Lucas : Et toi, ça va ?

Moi : Oui ça va. Pourquoi tu ne m'as pas dit que tu rentrais ?

Lucas : Mon départ a été précipité. Tu sais que Jessica est en ville ?

Moi : Oui, je le sais.

Lucas : Et qu'attends-tu pour aller la voir ? Je dois tout te dicter ?

Moi : Je l'ai appris hier et il était déjà tard.

Lucas : Très bien alors tu vas tout de suite aller la voir. Il fait jour. ~ ordonna-t-il.

J'hochais la tête en guise d'accord. Que pouvais-je bien dire ou faire d'autres ? On ne pouvait jamais discuter avec ce dictateur.

Lucas : Sa famille va bientôt organiser un festin pour vos fiançailles.

Cette phrase me fit l'effet d'une douche froide.

Moi : Quoi ? Pourquoi ?

Lucas : Comment ça pourquoi ? C'est ta petite amie et vous êtes censés vous marier ~ répondit-il le visage crispé.

Moi : Je ne veux pas l'épouser.

Lucas : Pardon ? ~ demanda-t-il en criant presque.

Moi : Je ne veux pas l'épouser papa.

Il se leva en colère et pointa son index vers moi, le ton menaçant.

Lucas : Écoute-moi très bien Nasim Walker, tu es destiné à l'épouser, et ce depuis votre enfance. Elle est folle de toi et ce mariage sera une apogée pour nous et pour mes affaires. Son père serait capable de retirer toutes ses actions si jamais tu venais à larguer et blesser sa fille chérie. Donc je ne vais pas te laisser tout foutre en l'air pour tes stupides caprices.

Je me levais à mon tour, blessé du fait que ses affaires soient la seule chose qui comptait à ses yeux. Mon bonheur, il s'en fichait complètement.

Moi : Et mon bonheur, ça ne compte pas ? Je n'aime pas Jessica !

Lucas : Tu n'as jamais aimé personne de toutes les façons. Au moins Jessica t'aime et te plais. Donc c'est la personne idéale pour toi. C'est une bonne fille et tu le sais.

Je fermais les yeux et essayais de retenir toutes ces paroles qui voulaient sortir de ma bouche par respect. Et c'est avec un ton calme, que je repris la parole.

Moi : Tu as toujours tout décidé dans ma vie. Tu m'as toujours imposé tes choix sans te soucier de ce que je voulais réellement. Je comprends pourquoi Martin ne peut pas rester avec nous une seule minute.

Lucas : Ton frère est stupide et irresponsable.

Moi : Non, il ne l'est pas. Il s'est juste opposé à toi chaque fois que c'était nécessaire. Alors que moi, j'ai toujours exécuté tes ordres même si au fond, je ne le voulais pas. Mais cette fois ça ne sera pas pareil.

Lucas : Que veux-tu dire ?

Moi : Je n'épouserai jamais Jessica Olson.

Son visage vira au rouge et il quitta le jardin sans rien ajouter. Il était du genre à parler sans cesse. Et là, son ton calme me dérangeait.

Mon BodyguardOù les histoires vivent. Découvrez maintenant