Chapitre 6

22.7K 987 102
                                    

PDV Nasim

Je sortais de l'eau le regard braqué sur Camilla. Le fait de la voir chez moi me faisait plaisir mais le mauvais regard qu'elle me lançait n'annonçait rien de bon.

Moi : Bonjour Camilla.

Camilla : Bonjour.

Moi : Quelle agréable surprise !

Camilla : Rassure-toi que ce n'est pas une visite de courtoisie ~ répondît-elle en croisant les bras sur sa poitrine.

Moi : C'est pourquoi alors ?

Camilla : Pourquoi tu as demandé à Natacha de me retirer de la publicité ?

Moi : C'est ce qu'elle t'a dit ? ~ demandais-je comme si de rien était.

Mon attitude sembla l'agacer et elle se frotta le nez de frustration. Elle était si mignonne quand elle le faisait.

Camilla : Ne me prends pas pour une idiote. Dis-moi la vérité. Et il va bientôt pleuvoir donc je dois rentrer chez moi.

En effet le ciel était noirâtre. J'attrapais mon téléphone et regardais la météo. Une forte pluie de pierres allait s'abattre dans 30 minutes.

Moi : T'inquiète pas Camilla. D'après la météo, il pleuvra dans 3h. Ne fais pas attention à ces nuages. On a le temps de parler.

Camilla : Okay, je t'écoute.

La mission était simple, la retenir chez moi jusqu'à ce qu'il pleuve et là elle ne pourrait plus partir. L'idée de passer le reste de la journée avec elle était beaucoup trop excitante.

Moi : Laisse-moi au moins m'habiller.

Camilla : T'as ton peignoir !

Moi : Je vais attraper froid et je suis très sensible. Je sais que tu ne m'aimes pas mais tu ne souhaiterais quand-même pas me voir malade.

Camilla : Très bien, je t'attends ici ~ dit-elle en soupirant.

Moi : Non ! Ça se fait pas ! Je peux pas te laisser ici. Viens avec moi à l'intérieur.

Camilla : Et si tu me faisais du mal ?

Moi : Je ne ferai jamais de mal à une fleur...

Je regardais mon téléphone et plus que 20 minutes pour que la pluie se déclenche.
On entrait dans la villa et elle commençait déjà à s'impatienter.

Camilla : T'as cinq minutes pour t'habiller, les hommes ne traînent pas dans leur dressing. Je te jure que si t'es pas de retour dans cinq minutes, je m'en vais.

Moi : C'est bon, assieds-toi.

De peur de la contrarier, je m'habillais rapidement mais en prenant le soin de tout calculer. J'attrapais un t-shirt et un pantalon au hasard et descendis.

Camilla : T'as traîné ~ fit-elle remarquer.

Moi : Pas du tout !

Camilla : Bon dis-moi maintenant pourquoi tu...

Moi : Que désires-tu boire ?

Camilla : Non, merci. Je n'ai pas pas soif.

Moi : Je suis un gentleman. Tu ne peux pas venir chez moi et ne rien boire.

Camilla : Du soda ~ souflla-t-elle.

Moi : Très bien, j'arrive.

Je me dirigeais dans la cuisine où Maria s'activait.
Elle n'était pas qu'une simple gouvernante, elle était comme une mère pour moi. Elle a su prendre soin de moi avec plein d'amour et de tendresse depuis la mort de ma mère. On ne se quittait jamais, et c'était ma confidente et ma conseillère.
En me voyant arriver, son visage s'illumina aussitôt.

Mon BodyguardOù les histoires vivent. Découvrez maintenant