Chapitre 33

11.4K 672 47
                                    

PDV Auteur

Jessica attendait, le cœur battant l'appel de Marcos. La pauvre n'avait pas pu lui dire non la nuit dernière. « Si tu ne m'aides pas, alors tu ne m'aimes pas », lui avait-il dit.

Et pour la unième fois, la jeune femme s'apprêtait à rendre service à son amant contre son gré.

La sonnerie de son téléphone la tira de ses pensées.

Jessica : Allô ?

Marcos : Alors, tu es prête ?

Jessica : Pas encore...

Marcos : Comment ça pas encore ? Tu devrais déjà être en route. Je ne veux surtout pas que tu lui fasses attendre. ~ dit-il en haussant le ton.

Jessica : Tu pourrais peut-être m'accompagner ? ~ demanda-t-elle d'une petite voix.

Marcos : T'es folle ? Vous devez être seuls pour être à l'aise.

Jessica : Et s'il tente de me toucher Marcos ?

Marcos : Et bien tu le laisses faire.

Jessica reçu cette réponse comme une gifle.

Jessica : Pardon ? C'est vraiment ce que tu me dis ?

Marcos soupira à l'autre bout du fil avant de se racler la gorge.

Marcos : Jess tu ne vas surtout pas coucher avec lui. Mais s'il tente un petit truc, laisse-le faire. Ça lui fera penser qu'il te plaît.

Jessica : C'est vraiment dur et je...

Marcos : Ça n'a rien de difficile. Tout ce que tu as à faire, c'est le séduire et lui parler de ton tendre et cher ami qui a besoin de terres. Cet homme semble fou de toi, la tâche sera facile.

Si Marcos pensait la mettre en confiance en disant ça, c'était tout l'inverse. Jessica avait toujours eu une sorte de timidité. Elle ne savait pas du tout comment draguer les hommes, elle n'était parfois même pas capable de regarder quelques-uns dans les yeux.

Jessica : Et si je n'y arrive pas ? ~ osa-t-elle demander.

Marcos : Si tu n'y arrive pas, et bien inutile de m'appeler ou de chercher à me voir. Cette fois, c'est ta dernière chance Jessica.

Jessica : Mais Marcos... ~ murmura-t-elle en voyant flou.

Marcos : Il n'y a pas de mais. Dès ce soir, je veux qu'Alex m'appelle pour me dire qu'il va me vendre ses terres. Sinon, tu peux m'oublier.

Il raccrocha sans lui laisser le temps de répondre.
Jessica essuya les larmes qui avaient instantanément coulé aux paroles blessantes de son amant.

Marcos ne lui donnait que quelques heures pour convaincre Alex. Comment pourrait-elle ? Elle ne le connaissait même pas.

Jessica profita du froid pour enfiler un manteau.
Elle nota l'adresse du restaurant sur le GPS et roula à vive allure.

Elle avait exactement dix minutes de retard quand elle posa les pieds dans ce chic restaurant.
L'ambiance était calme et classique. Les lumières étaient tamisées et une douce musique jouait au fond de la pièce.

Jessica n'eut pas besoin de demander à un serveur de la guider, la carrure imposante d'Alex était très remarquable.

La jeune femme traîna ses pieds jusqu'à table, le cœur battant.

Arrivée à sa table, elle dut rassembler tout son courage pour lui parler. Car celui-ci n'avait pas remarqué sa présence.

Jessica : Bonsoir... Excusez-moi pour le retard. ~ dit-elle à peine plus haut qu'un murmure.

Mon BodyguardOù les histoires vivent. Découvrez maintenant