Chapitre 30

12.7K 616 16
                                    

PDV Auteur

La belle Jessica sortit de sa voiture avec la boule au ventre.
Elle traîna les pieds jusqu'aux ascenseurs et entama le chemin de l'appartement de son amant.

Elle n'avait pas besoin de frapper à la porte puisqu'elle avait le double de clés. C'est tremblant qu'elle entra dans l'appartement.
Marcos l'attendait, assis. Une jambe sur l'autre, il était clair qu'il était déjà impatient.

Il s'approcha dangereusement d'elle habillée en pantalon noir et chemise blanche complètement déboutonnée.

Marcos : Ma chère Jess...j'espère que tu m'apportes de bonnes nouvelles ? Tu as réussi à prendre ces photos ?

Jessica : Je...je n'ai pas pu. ~ bégaya-t-elle.

Marcos se figea furieux, sous le regard apeuré de la jeune femme.

Marcos : Comment ça tu n'a pas pu ? ~ gronda-t-il.

Jessica : C'est de la faute de Camilla. Elle...elle m'a surprise et m'a empêchée de le faire.

Marcos : Camilla ? Tu veux me dire que cette petite qui ne dépasse même pas les un mètre soixante-deux, a pu t'arrêter ?

Jessica : Elle a insisté, j'avais peur qu'elle ne se doute de quelque chose.

Marcos : Tu vois ? Tu n'arrives jamais à faire ce que je te demande, jamais.

Jessica : J'ai essayé...après tout ça n'en vaut pas la peine.

Marcos : Comment ça ça n'en vaut pas la peine ?

Jessica : Il y a plusieurs façons pour détruire Nasim, pourquoi seulement son travail ? Si tu fais ça, il n'y a pas que lui qui tombera, mais son père aussi et toute l'entreprise. Lucas t'apprécie énormément et ça serait méchant de lui faire ça. Ils ne méritent pas ça.

La jeune femme espérait le faire résonner mais la méchanceté et la jalousie qui régnaient en lui étaient trop forts.

Marcos : Si je comprends bien, tu es prise de remords ?

Jessica : Non..je...je veux juste que tu comprennes que ça sert à rien de mener cette guerre.
Je sais que Nasim non plus ne t'aime pas, mais il ne te ferait jamais un coup pareil. Tu te rappelles de la fois où tu as eu un accident ? Je te jure que je voyais de l'inquiétude dans son regard. Je suis sûre que dans le fond, il t'aime bien.

Nullement touché par ses paroles, Marcos pointa la jeune femme du doigt.

Marcos : Soit tu es avec moi, soit tu es contre moi.

Jessica avala difficilement sa salive. Il était clair que Marcos n'allait jamais changer.
Il se laissa tomber sur le canapé, sans rien dire.

Jessica se plaça derrière Marcos et se mit à lui masser doucement les épaules, comme pour se faire pardonner.
Le jeune homme se laissa faire en soupirant.

Jessica : T'as déjà pensé à avoir un enfant ? ~ demanda-t-elle en continuant son petit massage.

Marcos : Non. Pourquoi ?

Jessica : C'était juste pour savoir.

Marcos se retourna et retint les mains de Jessica en la fusillant du regard.

Marcos : J'espère que tu n'as jamais pensé à me piéger avec un enfant, sinon tu le regretteras. ~ dit-il sèchement.

Jessica : Mais non...pas du tout.

Marcos : Eh bien tant mieux. Parce que si jamais ça arrivait, inutile de te dire que je t'enverrai tout de suite avorter.

Jessica déglutit péniblement. Aussi fou que cela puisse sembler, elle avait plusieurs fois imaginer oublier la pilule pour tomber enceinte de Marcos. Elle se disait qu'avec un enfant, il allait peut-être se marier avec elle, lui donner la considération qu'elle avait toujours voulu et enfin l'aimer.

Mon BodyguardOù les histoires vivent. Découvrez maintenant