Chapitre 4

23K 1K 225
                                    

PDV Camilla

Il sortit une clé de sa poche et la voiture sur laquelle j'étais appuyée émit un son et je compris que c'était la sienne. Il avait combien de voitures finalement ?
Il m'ouvrit la portière et juste avant d'entrer, je perdis l'équilibre et je serai tombée s'il ne m'avait pas rattrapée.

Nasim : Vas-y doucement.

Je prenais place sur le siège en soupirant.

Nasim : Tu n'es pas à l'aise avec tes chaussures ?

Moi : Non ! Ça me fait trop mal.

Nasim : Tourne-toi ~ ordonna-t-il

Sans comprendre pourquoi, je me tournais de manière à ce que mes jambes soient en dehors de la voiture. Tel un gentleman, il déposa un genou à terre avant de saisir mes pieds et de retirer doucement mes chaussures. Ses mains virent ensuite masser doucement mes pieds l'un après l'autre, ciblant minutieusement les parties qui me faisaient mal. Un soupir de satisfaction s'échappa de mes lèvres alors qu'il continuait ses caresses.

J'avais les yeux fermés, dans ma bulle, et quand je les rouvris, je rencontrai ses yeux gris qui me dévisageaient avec une étincelle de satisfaction. Je retirais rapidement mes pieds de ses mains, irritée qu'il ait pu m'observer nageant ainsi dans le plaisir qu'il m'offrait.

Moi : On devrait partir.

Il hocha la tête avant de contourner la voiture et de démarrer. Le silence régnait dans la voiture jusqu'à ce qu'il décide de le briser.

Nasim : Tu as quel âge Camilla ?

Moi : Dix-neuf ans. Et toi ?

Nasim : Vingt-quatre ans.

Moi : Ah oui ? Tu fais plus vieux pourtant.

Nasim : Vieux ou mâture ? ~ demanda-t-il en regardant dans ma direction.

Il avait bel et bien raison. Son visage correspondait à son âge. Mais son caractère plutôt calme pour son âge lui donnait un air plus mâture. Mais hors de question de lui donner raison.

Moi : Plus vieux.

Il laissa échapper un rire qui sonna si bien dans mes oreilles qu'un sourire étira mes lèvres. Je remerciais le noir qui l'empêchait de le remarquer.
Je pouvais le nier mais au fond de moi, je savais que quelque chose m'attirait et captivait chez lui. Mais je ne savais pas quoi exactement.

La voiture s'arrêta au feu rouge et les lumières publiques éclairèrent son visage dans la nuit. Il était tellement beau à cet instant que je ne pus contrôler ma bouche.

Moi : Tu es beau Nasim ~ murmurais-je.

Quoi ?? Mais qu'est-ce que je venais de faire ?
Il tourna le visage dans ma direction tout d'abord surpris, et finit par m'offrir le plus beau de sourire.

Nasim : Merci Camilla !

Je détournais rapidement la tête, rouge de honte. Je n'étais pas censée le complimenter.
Quelques minutes plus tard, sa voiture garait devant l'appartement. Je détachais lentement ma ceinture en sentant son regard sur moi.

Moi : Merci ~ dis-je en croisant son regard.

Nasim : Il n'y a pas de quoi. Considère-moi comme ton bodyguard.

Moi : C'est quoi un bodyguard ?

Nasim : Un garde du corps.

Moi : Je suis nulle en Anglais toute façon.

Il étouffa un rire alors que j'attrapais mon sac.

Nasim : Je peux avoir un câlin ?

Sa demande était si douce comme s'il voulait de quelque chose d'extra. Je restais de marbre alors qu'il tendait ses bras vers moi. Incapable de résister plus longtemps, j'effaçais l'espace qui nous séparait.
J'entourais son cou de mes bras en inspirant son agréable parfum.

Mon BodyguardOù les histoires vivent. Découvrez maintenant