Chapitre 84

4.3K 208 74
                                    

PDV Auteur

Ayant toujours de mal à accepter la relation entre Nicolas et Yasmine, Camilla alla voir Nasim chez lui. Il était dimanche et elle était sûre qu'il y était.

Bien entendu, les gardes la laissèrent entrer sans l'annoncer. Elle grimpa les escaliers mais une voix la retint. Marcos avança derrière elle en fauteuil roulant.

Marcos : Salut Camilla.

Camilla : Salut...

C'était si bizarre pour elle de le voir dans cet état. Il semblait si vulnérable... et quelques une de ses cicatrices étaient encore vieilles.

Marcos : Ça faisait longtemps.

Camilla : Tu sais si Nasim est là ?

Marcos : Oui, dans le jardin. Mais tu pourrais t'asseoir avec moi et discuter un moment.

Camilla : Il faut vraiment que je parle à Nas...

Marcos : S'il te plaît. Juste quelques minutes.

Camilla céda à contrecœur et s'installa avec lui dans le salon. Elle ne prononça pas le moindre mot jusqu'à ce que Martha vienne leur servir à boire.

Elle était sagement assise, figée comme une enfant qu'on avait puni et qui était là contre son gré.

Marcos : Ça va avec Nasim ?

Camilla : Oui, super.

Marcos : Tu m'en veux toujours ?

Devait-elle dire la vérité ou simplement mentir pour éviter une longue discussion ?

Camilla : Non.

Marcos : Je suis heureux de l'apprendre. Merci.

Il accompagna ses paroles d'un geste. Il déposa sa main sur celle de Camilla. Mais celle-ci ne l'apprécia pas et retira sa main pour faire semblant de prendre sa tasse de thé, espérant ainsi que Marcos retire sa main. Mais à sa grande déception, il n'avait pas bougé d'un pouce. Et maintenant, la main de Marcos se retrouvait sur sa cuisse nue.

Camilla : Tu peux retirer ta main stp ?

Marcos : Oh oui, désolé.

Au lieu de simplement retirer sa main d'un coup, il la glissa au contraire jusqu'à son genou et la fit tomber dans le vide. Camilla se demandait si elle était parano ou si Marcos profitait vraiment de la situation pour la toucher.

Camilla : Je vais devoir te laisser. Je dois parler à Nasim.

Marcos : Il est avec Lucas. À mon avis ils n'arrêteront pas de parler tout de suite.

Camilla : Ce n'est pas grave, je vais l'attendre.

Marcos : Mais tu ne veux pas l'attendre ici en ma compagnie ?

Camilla : Non. ~ trancha-t-elle.

Elle en avait marre de faire semblant d'apprécier ce moment. Marcos ne parut le moins du monde surpris.

Marcos : Ce n'est pas grave, je comprends. Un câlin d'au revoir au moins ?

La jeune femme souffla intérieurement. Elle faisait des efforts mais n'arrivait toujours pas à pardonner à Marcos et elle ne croyait tellement pas à son brusque changement.

Camilla : Ok...

Elle passa ses bras autour de ses épaules et le tint seulement du bout des doigts. Marcos la serra contre lui et laissa échapper un soupir d'apaisement.

Mais Camilla mit brutalement fin à l'étreinte quand elle sentit le souffle de Marcos dans son cou... pourquoi diable la reniflait-il ainsi ? se demanda-t-elle.

Mon BodyguardOù les histoires vivent. Découvrez maintenant