Chapitre 78

4.9K 314 27
                                    

PDV Auteur

Nicolas : T'es complètement soûle...

Camilla cligna des yeux en se demandant si elle était réellement soûle ou pas.

Camilla : Je ne le suis pas.

Nicolas : Crois-moi j'ai vu suffisamment de personnes ivres pour savoir que tu l'es à cet instant.

Il la tira hors de la piste de danse, l'exposant à la lumière pour voir ses yeux, et oui il ne s'était pas trompé. Elle était bel et bien ivre.

Nicolas : On rentre.

Camilla : Non, pas tout de suite stp. ~ s'opposa-t-elle.

Il récupéra son sac et la tint par le bras de peur qu'elle ne tombe ou qu'elle ne tente une bêtise. Par chance, Camilla s'était montrée coopérative et avait obéi.

Nicolas : Je dois te mettre à l'arrière ou tu peux bien te tenir ? ~ demanda-t-il en prenant place sur le volant.

Camilla : Oui. Je suis juste un peu ivre, pas folle. Je vais me contenter d'allonger ma chaise et de fermer les yeux.

Nicolas : Super idée. ~ dit-il en ajustant sa chaise.

Durant le trajet, Camilla le regardait conduire le regard embrumé, embrumé des larmes. Il lui faisait penser à Nasim. Elle avait cru que l'alcool l'aiderait à oublier. Mais même en ayant l'esprit embrouillé, elle n'arrêtait pas de penser à lui.

Camilla mordit sa lèvre pour étouffer le sanglot qui menaçait d'éclater. L'amour faisait beaucoup trop mal, elle n'était pas préparée à ce genre de situation.

Nicolas gara en bas de son immeuble et l'aida à descendre. Elle avait vraiment la sensation de ne plus tenir sur ses jambes. Rassemblant ses forces, elle réussit à prendre les ascenseurs et monter jusqu'au dernier niveau.

Elle ouvrit son sac et prit les clés. Nicolas finit par lui prendre les clés des mains, voyant comment elle se demerdait pour déverrouiller la serrure.
Ils entrèrent dans le salon et Camilla s'assit pour retirer ses chaussures.

Nicolas : Tu ne veux pas appeler Mina pour te mettre au lit ?

Camilla : Je ne suis pas une fillette.

Nicolas : Je m'inquiète seulement pour toi.

Sa voix était si douce et sincère que Camilla s'en voulut de lui avoir parlé comme ça.

Camilla : Excuse-moi.

Nicolas : Ce n'est rien...

Camilla : Je ne veux pas qu'elle me voit comme ça. Tu peux m'accompagner dans ma chambre s'il te plaît.

Il la conduisit dans sa chambre et l'aida à s'allonger sur le lit. Elle s'était couchée sur le dos, les yeux fermés sans pour autant dormir.

Nicolas regarda cette image de Camilla allongée, les cheveux éparpillés sur le coussin. Son regard se concentra davantage sur ses lèvres qu'il ne pouvait s'empêcher de regarder. Et sa poitrine qui gonflait et se détendait au rythme de sa respiration.
« Tu ne devrais pas convoiter ce qui ne sera peut-être jamais à toi » se dit-il.

Camilla ouvrit soudainement les yeux et plaça une main sur sa bouche. Se levant rapidement du lit, elle se dirigea vers la salle de bain. Nicolas la suivit, comprenant qu'elle allait vomir.

Nicolas resta près d'elle et lui tint les cheveux tout le temps qu'elle vomit. Elle se rinça ensuite la bouche.

Camilla : Je me sens moins ivre d'un coup.

Nicolas : Ton organisme vient d'évacuer une partie de l'alcool. Mais tu devrais prendre une douche froide, ça te fera du bien.

Camilla : D'accord...

Mon BodyguardOù les histoires vivent. Découvrez maintenant