CHAPITRE 42 : BRAS DE FER

10.3K 1.7K 108
                                    

Un petit avant-goût de votre soirée ...

Bonne lecture

*** Dans le courant de la semaine *****

La vie suivait son cours mais une personne ne l'entendait pas de cette oreille creuvant désormais de jalousie depuis qu'elle les avait réellement vus ensemble.

Les sentiments que traduisaient le regard d'Omar quand il LA regardait pouvaient la tuer des dizaines de fois.

Alors que la grossesse de Kadia se passait parfaitement bien et qu'ils avaient eu la première échographie, Omar devenait de plus en plus fou de sa femme.

Voir son enfant à travers cet écran l'avait ému au plus haut point.

Il prenait la pleine mesure que sa vie, leur vie avait pris un tournant auquel il ne s'attendait absolument pas il y a encore seulement quelques mois de cela.

Kadia ressentait tellement d'émotions durant cette echographie qu'elle ne saurait le décrire mais ce n'était rien comparé à ce qu'elle ressentait en regardant la main de son mari sur la sienne et le regard fixe et brillant que celui-ci portait sur cet écran.

Pendant ce temps, Selly ruminait encore et encore comme une lionne en cage, n'arrivant même plus à se concentrer à son travail.

Elle aurait voulu le sortir de sa tête mais n'y arrivait tout simplement pas!

Et pourtant Omar se demenait pour son fils ayant même contacté une clinique spécialisée qui allait consulter Shamseddine dans seulement quelques jours.

Couchés ce soir là dans leur lit, le film qu'ils regardaient venait de se terminer et ils se blottirent sous les draps s'apprêtant à se faire du bien, beaucoup de bien quand un télephone dérangea leur quiétude.

- laisse sonner dit Omar à sa femme entre deux baisers

- c'est pas le mien mais le tien chéri

Jurant sur tous les saints, il leva la tête et attrapa son téléphone avant de froncer les sourcils.

- allô

- salut Omar désolée si je te dérange mais je ne sais plus quoi faire. Shamseddine te réclame depuis plus de 2 heures. Il pleure de chaudes larmes et ne veut rien savoir.

Kadia qui était couchée juste à coté de son mari, entendait tout ce qui se disait et surtout les pleurs déchirants de l'enfant.

Il se leva pour s'éloigner tandis qu'elle se redressait pour s'adosser à la tête de lit mais entendait tout ce qu'Omar disait.

- quoi? Selly tu as vu l'heure???

- .......

- regarde s'il a de la fièvre! Qu'est ce que je vais pouvoir faire que tu ne puisses faire? Donne lui le téléphone que je lui parle.

-..........

- essaie quand même!

-............

Il tenta de se calmer difficilement avant de dire à son interlocutrice.

- je te rappelle.

-.......

- je te rappelle Selly!

Il raccrocha et se tourna vers sa femme qui avait déjà compris.

- chérie je...

- tu dois y aller.

- je suis vraiment désolé ...

Il vint la prendre par les epaules.

- je ne serai pas long. Ce n'est peut être rien mais avec ses crises régulières...

INTERDITOù les histoires vivent. Découvrez maintenant