Chapitre 13 OBSESSION

12.8K 1.6K 27
                                    

*************** Omar ****************

Elle me fait faire vraiment faire n'importe quoi!

Voilà à quoi je pensais avec Kadia qui se frottait à moi dans cette danse sensuelle qui me fera bientôt perdre le nord.

J'avais déjà oublié où je me trouvais et le monde qui m'entourait, me concentrant uniquement sur cette femme que j'ai encore du mal à cerner.

Tantôt sage et timide, elle se transformait apparemment à la tombée de la nuit et surtout dans ce milieu où elle semblait si à l'aise.

Avais- je des raisons de me faire du souci?

Quand elle retournera à une vie plus
" normale" tout ceci risque peut être de lui manquer?

Elle ondulait dangereusement me fixant sans ciller alors que d'habitude, elle fuyait mon regard.

Nouant les bras autour de mon cou, elle me regarda, intriguée que je la dévisage ainsi

- à quoi tu penses?

Sa question me fit sourire.

Mes pensées?

Valait mieux que j'épargne ses oreilles innocentes.

La musique s'arrêta un bref instant à mon plus grand soulagement et j'en profitai pour la tirer hors de cette piste de danse.

On fit à peine quelques pas qu'une personne que je ne m'attendais pas du tout à voir ici nous interpella!

- lou bandit di ndirol ? Gnou ni omar Seck! (A quoi ressemble un bandit ! Omar Seck)

Oh non! Pas lui!

Kadia me jeta un coup d'oeil interrogateur et je l'écartais un peu, lui faisant signe de me devancer!

- Tamsir...

- mais boy c'est ici que tu te caches alors? Et c'est qui cette...

- Qu'est ce que tu fais là?

Je l'interrompis avant qu'il ne continue

- doucement mec, je suis de passage ici pour une semaine. Tu sais que j'aime bien Abidjan.

- ouais.

-et toi? Qu'est ce qui t'amène ici?

- le boulot entre autres

- humm..." entre autres" bi dé la guena gueum

( je crois plus à l' " entre autres")

- boy je ne suis pas comme vous

- si tu parles de Tanor et moi, ce lâcheur a viré de camp! Je viens juste de lui parler d'ailleurs.

- là, tout de suite?

- ouais

Je cherchais Kadia des yeux et la voyais debout avec les filles, leurs sacs à la main.

Se tournant au même moment dans ma direction, elle me sourit avant de quitter la table.

- Tam, à bientôt sûrement, je dois y aller

- boul worry mec, gnou def nonou

( t'inquiètes pas mec, on se voit plus tard)

Je lui faisais une tape sur l'épaule et rejoignis Justin, assis tout seul.

- où sont les filles?

- aux toilettes. C'était qui celui- là?

- un ami, plus celui de Tanor mais bon un ami quand même.

On se mit à parler de choses et d'autres quand je saisis mon téléphone et fus très surpris d'y voir plus de 4 appels en absence de ..... Salif.

INTERDITOù les histoires vivent. Découvrez maintenant