CHAPITRE 25 SOUS HAUTE TENSION

16.6K 2K 249
                                    

************* Sarah ****************

Mon esprit était à plusieurs endroits en même temps et diverses pensées se mélangeaient dans ma tête.

Je repensais à cette folle journée d'hier qui venait de changer radicalement ma vie.

Tidiane...

Comment vous dire?

Je n'arrivais toujours pas à croire que j'étais sa femme.

Mais ce que j'avais encore plus de mal à croire était l'amour fou qu'il me portait.

Je ne pouvais le qualifier qu'ainsi sinon comment expliquer l'homme qu'il était avec moi? Comment trouver une raison logique dans ses gestes, ses paroles, son regard.....

- pourquoi dois- tu absolument rentrer? Je te signale que ta maison c'est ici désormais

- je n'ai rien préparé toi aussi, il faut bien que je fasse mes bagages et que j'arrive à convaincre Kadia de venir s'installer ici.

- je ne comprends pas pourquoi elle ne veut pas venir vivre avec nous? Il faut que je lui parle pour la rassurer et qu'elle sache que je la considère maintenant comme ma propre fille. Ici elle va se retrouver avec Inès et elles sont amies d'après ce que je vois

- oui elles s'aiment beaucoup et ce grâce à Amina et elle sait déjà ce que tu penses, j'en suis sûre mais essayons d'y aller doucement, tu veux bien?

- de quoi as- tu peur, chérie?

- notre relation commence à peine à se stabiliser alors je ne voudrai pas la braquer tu comprends?

- oui mais je vais lui parler dès demain mais en attendant, Madame ma femme va passer la nuit à côté de son cher mari

- je ne peux pas désolée. Demain n'est pas si loin. Un peu de patience

Il me prit la main pour la porter à ses lèvres alors que nous étions désormais seuls dans cette grande maison.

- de la patience? Tu ne penses pas que j'ai assez attendu que tu sois enfin à moi? Ma femme? Sarah Ndiaye...

Je ne pus m'empêcher de sourire et mon coeur se gonfla de bonheur tandis qu'il me faisait un bisou tendre sur la joue.

- Tidiane....

- j'adore t'entendre le dire et je ne m'en lasserai jamais.

Ses yeux avaient une telle expression que je ne pus les soutenir plus longtemps.

- je vais te ramener mais c'est la dernière fois que tu restes loin de moi. Repose toi cette nuit et fais tes bagages demain dès la première heure. De toute façon, j'ai une surprise pour toi.

- une surprise? ....promis mon chéri. C'est la dernière fois.

Il me raccompagna alors lui- même jusqu'à la maison, le chauffeur étant déjà rentré.

Je me sentis comme une adolescente en le regardant dans son pantalon et ce polo qu'il avait enfilé en lieu et place de ce beau boubou en bazin bleu qu'il avait arboré.

Fière oui je l'étais d'avoir un mari qui était si bien dans sa peau à son âge et disons le une fois pour toute TIDIANE NDIAYE était un homme qui ne pouvait que plaire aux femmes.

Cela me faisait d'ailleurs un peu peur, vu comment elles le regardaient quand on était au restaurant.

Je ne pouvais alors m'empêcher de me demander pourquoi moi?

- A quoi tu penses?

Il conduisait en me jetant un oeil et en souriant.

- à rien de spécial

INTERDITOù les histoires vivent. Découvrez maintenant