Chapitre 22 MARIAGE

13.6K 1.8K 69
                                    

Enlacés comme une seule et même personne dans ce lit, les deux amants profitaient de ce moment de répit.

Pas de tension.

Juste le plaisir d'être ensemble.

Voilà ce à quoi Kadia pensait couchée sur Omar, le nez dans son cou, respirant son parfum qui lui tournait la tête et savourant la caresse de sa main sur son dos.

Le silence était d'or dans la pièce.

Aucun d'eux ne voulait le briser.

Ils avaient baissé l'intensité de la lumière et se trouvaient maintenant dans une ambiance douce et apaisante.

Kadia sursauta soudain retenue par Omar qui leva la tête pour la regarder

- qu'est ce qu'il ya?

- oh mon dieu! Ma mère!

- ta mère?

- elle a dû nous entendre ... disait-elle avec une drôle d'expression

Omar rit doucement en l'attirant à nouveau dans ses bras

- peut être...

Elle se cacha le visage entre les mains

- oh non la honte

Omar la contemplait, amusé, ses doigts jouant avec ses cheveux et avait une vue imprenable sur les beaux seins de sa femme qui lui faisaient un effet de dingue.

C'est à ça qu'il pensait.... l'effet qu'elle avait sur lui en croisant son regard et la regardant intensément au point que Kadia ne put soutenir ce regard longtemps et posa sa tête sur sa poitrine dure.

- Omar....murmura-t-elle doucement

- oui?

- qu'allons- nous faire?

-.........

- va- t- on continuer à vivre ainsi? Coupés du monde? Et de rencontres clandestines?

-.............

Il continua à la caresser, pensif avant de prendre la parole.

- si je te dis que j'ai besoin de temps, c'est pour bien faire les choses. Je dois gérer les sensibilités de certaines personnes et je ne peux pas juste leur balancer ça comme ça.

Elle se releva

- je comprends tout ça. Je le savais déjà mais le problème c'est que je ne te sens pas avec moi. Omar comment je dois me sentir quand tu me lances à la figure que ce mariage était trop précipité? Je suis perdue...vraiment perdue.

- je sais....

Mais ce qu'il ne lui disait pas c'est qu'il l'était encore plus qu'elle et ne savait plus où il en était.

- ....mais ce sera bientôt fini continua-t-il

Ces mots, loin de rassurer Kadia, la plongeaient encore plus dans l'incertitude.

"Fini"? Mais de quelle manière cela se finira- t-il ? était la question qu'elle avait envie de crier mais prit sur elle.

Elle tenta de calmer les battements effrénés de son coeur tandis qu'il bougeait un peu.

- je vais devoir y aller. J'ai un peu trop abusé de l'hospitalité de ta mère.

En d'autres circonstances, cela aurait fait sourire Kadia mais le coeur n'y était pas.

Se relevant doucement, elle se coucha sur le côté et le regarda se rendre dans la salle de bain avec son corps d'appolon qu' il ne faisait jamais aucun effort pour le cacher.

INTERDITOù les histoires vivent. Découvrez maintenant