CHAPITRE 40 L'amour triomphera

13.5K 1.8K 68
                                    

************* Samedi ****************

Le réveil chez les Seck s'est fait ce matin en douceur.

Blottis l'un contre l'autre sous les couvertures, ils ont été tirés du lit par un petit bonhomme qui, trop content de voir son père se glissa sur lui et commença à lui toucher le visage.

Omar ouvrit un oeil puis deux et vit Shamseddine penché sur lui tout sourire

- Papa!

Kadia bougea à son tour reveillée par cette petite voix et dès que Shamseddine la vit ouvrir les yeux à son tour, il plongea sur elle, la faisant sourire.

- salut toi, tu as bien dormi?

- oui.

- tu as faim?

- oui.

- ah donc on ne s'occupe que du petit truand? Son père ne compte pas? Râla un Omar faussement vexé

- bonjour Papa! Qu'est ce qu'il râle ce papa! Hein Shams?

- hum...hum...

- ah oui? C'est comme ça maintenant? J'aurai jamais dû vous laisser seuls tous les deux.

Les deux pouffèrent de rire tandis que Kadia voulut suivre son nouvel allié hors du lit mais fut attirée à nouveau au fond du lit par son mari qui plongea son nez dans son cou et lui fit un bisou très tendre.

- j'ai quand même droit à un bonjour digne de ce nom?

- hum... oui ça peut se faire... mais pas tout de suite dit- elle en s'echappant et en se glissant hors du lit cette fois ci pour courir vers la salle de bain, uniquement vêtue d'une nuisette qui heureusement en passant était assez sage pour ne pas traumatiser le petit.

- je reviens Shamseddine....

Se lavant les dents et ensuite le visage énergiquement, elle n'entendit pas Omar entrer dans la salle de bain mais son érection collé à ses fesses la fit sursauter et ouvrir les yeux avant de crier.

- ahh..... le savon, j'en ai plein les yeux maintenant.

- il pique même pas!

- si il pique...allez pousse toi.

Elle disait ça en secouant les fesses comme pour le chasser loin d'elle alors qu'elle se mettait une tonne d'eau dans les yeux faisant rire Omar.

Il savait maintenant que Kadia avait horreur de ça.

En fait elle était comme les enfants.

Quand elle se lavait le visage tant que le savon n'etait pas complètement rincé, elle serrait les yeux de toutes ses forces de peur que cela y pénètre et la pique.

Les seules fois où ils se sont douchés ensemble, Omar profitait alors de ce moment pour lui faire des choses pas du tout catholiques.

- attends il t'en reste ici

- où? demandait Kadia qui se relevait pouvant enfin ouvrir les yeux

- Juste là dit son mari qui lui fit face les yeux plissés et lui essuya une tâche imaginaire.

- et c'est ton fils le truand? Laisse moi aller m'occuper de lui.

- et qui va s'occuper de ça? Demanda t- il le doigt pointé sur son caleçon tendu

- une bonne douche froide fera l'affaire mon coeur!

Elle le repoussa doucement et mit son kimono avant de rejoindre Shams qui l'attendait sagement sur le lit devant un bon dessin animé.

INTERDITOù les histoires vivent. Découvrez maintenant