VI - Ressentis

3.8K 550 118
                                    


Sous le choc, Jimin est resté par terre. Yoongi s'est agenouillé près de lui, et lui caresse tout doucement le bras pour l'aider à reprendre ses esprits.

« - Excuse-le, déclare à nouveau Namjoon d'un ton égal, Taehyung a une place importante dans nos cœurs, et en particulier dans celui de Jungkook. Un lien s'est apparemment formé entre eux dès l'arrivée du plus jeune dans cet endroit, et il supporte très mal la séparation. Pour te dire la vérité, ce n'est pas la première fois que Taehyung décide de sauter de ce balcon.

- Pardon ? Souffle Jimin, croyant avoir mal entendu. Comment aurait-il pu décider de se suicider à plusieurs reprises ? Il a survécu les autres fois ?

- Pas exactement, soupire Namjoon, reposant son verre vide sur le guéridon. Tu dois t'en douter, nous ne sommes pas dans un manoir ordinaire. J'ai formulé l'hypothèse selon quoi nous serions dans un univers parallèle, et par conséquent nous ne pouvions mourir. Taehyung s'est bien tué les autres fois, mais il est revenu.

- Alors, pourquoi fait-il ça ? Quel est le but de se suicider s'il sait qu'il va revenir ?

- Les visions, Park Jimin. Les visions. La première fois que Taehyung a sauté du balcon, il est revenu quelque jours plus tard, l'air d'avoir vu un fantôme. D'ailleurs nous aussi nous devions avoir la même tête, qui s'attendrait à revoir quelqu'un revenir d'entre les morts ? Ajoute Namjoon en levant un sourcil. Pendant ces deux jours d'absence il a erré dans les ténèbres, dans un état catatonique. Seules subsistaient d'étranges visions, dont il n'a jamais voulu parler à quiconque. Mais chacun a vu l'effroi dans ses yeux quand il revenait de ces escapades dans l'ailleurs. Tu dois te douter que nous avons une idée de ce qu'il a vu : des morceaux de sa vie d'avant, avant le manoir. Ces escapades à la frontière de la mort apportent des fragments de vérité, des pièces de puzzle pour tenter de comprendre notre présence ici. Mais seul Taehyung a été assez brave pour affronter ses visions. Et ça a failli lui coûter son âme. La première fois, lorsqu'il s'est jeté de désespoir du balcon, il est revenu en chancelant, répétant que plus jamais il ne ferait ça, qu'il avait vécu un cauchemar éveillé. Et ces souvenirs le suivirent ensuite jusque dans son sommeil. Plus jamais il n'a dormi seul. Depuis que Jungkook est arrivé il n'a pas recommencé, ce gamin a le pouvoir étrange de le calmer. C'est peut-être parce qu'il n'a pas dormi avec lui qu'il a sauté du balcon ce matin.

- Il est venu me voir hier, avoue à mi-voix Jimin, se relevant avec difficulté, appuyé contre Yoongi. Je me suis réveillé en pleine nuit et il dormait sur moi. Je n'ai pas jugé utile de le chasser, je me sentais bien dans ses bras.

- Heureusement que Jungkook est parti, tu aurais été bon pour une nouvelle attaque, déclare le musicien d'un ton sarcastique, prenant Jimin au dépourvu. C'est celui des six qui possède les caractéristiques les plus humaines, terrestres. Et il ne sait pas si c'est une bonne ou une nouvelle chose.

- C'est ce matin que tout s'est gâté, continue le jeune en se frottant la nuque, l'air embarrassé. Lorsque je me suis réveillé il pleurait, il était devenu comme fou en me disant que tout était de ma faute, et puis il a dit cette phrase étrange et puis il est parti. Si j'avais su ce qu'il projetait de faire, bien sûr que je l'aurais retenu, je..

- Que t'a-t-il dit exactement ? Le coupe Namjoon, soudainement bien plus intéressé par les paroles de Jimin.

- Tout est rouge, répond seulement le plus jeune, frissonnant au souvenir de l'attitude de Taehyung lorsqu'il avait prononcé ses mots.

- Hmmm, grogne Namjoon, très vite plongé dans ses pensées. Le rouge est la couleur de la passion, de l'amour, de la colère, continue-t-il, pour lui-même, ses doigts agrippant à nouveau nerveusement la coupe en cristal vide. Bon je dois vous laisser, j'ai à faire à la bibliothèque. »

Et sans un mot de plus, il s'en va, à l'opposé de là où sont allés Jungkook et Jin, marmonnant à voix basse avec son verre et son livre dans les mains. Jimin se retrouve seul avec Yoongi, qui le regarde en souriant d'un air rassurant.

« - Du coup tu n'as rien mangé ce matin n'est-ce pas ?

- Non, mais je n'ai pas très faim, merci quand même, répond Jimin, soudainement intimidé d'être seul avec le musicien, qui ne le domine pourtant que de deux ou trois centimètres. Mais l'aura qu'il dégage le fait se sentir tout petit.

- Comme tu le souhaites, malheureusement je ne peux te tenir compagnie pour le moment, j'ai également des choses à faire. Mais je peux te proposer d'aller voir Hoseok, il est dans le parc. Comme ça tu pourras découvrir le jardin, ajoute-t-il en posant une main amicale sur l'épaule de Jimin.

- Je..je vais faire ça, mer-merci, bégaye le plus jeune, sentant une chaleur étrange envahir son épaule, là où les doigts du pianiste le touchent. »

Mais l'atmosphère change soudainement. D'amical le regard de Yoongi se transforme, gagnant une lueur étrange, presque prédatrice. Il modifie légèrement son toucher, le rendant plus aérien et cependant Jimin sent sa peau brûler davantage. Les doigts de l'aîné glissent lentement, passant de l'épaule au bras du plus jeune qui sent des frissons lui parcourir la peau. Il trace un chemin tout le long du bras, arrivant jusqu'au poignet et enfin à la main du plus petit qu'il agrippe, presse pendant un millième de seconde et lâche soudainement.

En un soupir, Yoongi s'est de nouveau évaporé, laissant Jimin à nouveau seul dans le couloir, frissonnant et perdu. Pourquoi de simples effleurements lui ont-ils provoqué de telles vagues de chaleur ? Le musicien a-t-il des doigts magiques, capable de provoquer nombre d'émotions cachées ? Pensif, il refait avec ses propres doigts le chemin parcouru par les longs doigts de son aîné, mais ne ressent aucune émotion particulière l'étreindre. La violence de ses réactions lui a fait peur. Yoongi a un pouvoir sur lui, ça c'est indéniable, et le plus jeune ressent un profond malaise à cette idée. Il n'aime pas l'idée d'être sous l'emprise de quelqu'un, même si cette personne est aussi attirante que l'organiste.

Mais il se fait sûrement des idées, se rassure Jimin en se dirigeant de nouveau vers sa chambre, avec l'intention de mettre des chaussures. Il trouve des baskets vernies qu'il enfile avec une paire de chaussettes ridicules, brodées de fils argentés. Il n'a pas l'impression d'avoir déjà fait autant attention à son apparence, mais dans ce manoir la bonne tenue paraît primordiale. Étrange si l'on pense que ces sept jeunes gens sont les représentants des pires vices qui peuplent la Terre. Une apparence parfaite pour des âmes souillées.

En soupirant, Jimin sort de sa chambre, et cette fois prend à gauche avec la ferme intention de ne pas se perdre. Comme si le manoir l'avait écouté, il tombe très rapidement sur de grands escaliers qui descendent directement au rez-de-chaussée. Il les emprunte prudemment, et atterrit dans un hall qui débouche par une double porte vitrée sur l'extérieur. Sur le pas, Jimin inspire l'air frais du matin, son regard plongeant sur l'étendue verdoyante.

Il remet sa chemise correctement, le tissu ayant glissé sur son épaule, exposant sa clavicule, et fait un pas en dehors du manoir, vers celui qu'il n'a pas vu depuis la veille, Jung Hoseok.

/|\/|\/|\/|\/|\/|\/|\

Bonjour à tous,

Me voilà déjà avec le chapitre 6, je n'ai pas menti en disant que ça serait rapide aha ! En plus celui-ci est également un chapitre de transition, même si on en apprend un peu plus sur Yoongi plus particulièrement. Les choses vont commencer à bouger un peu avec le prochain chapitre...

Bonne continuation à vous, en ce moment je suis submergée par la gentillesse de mes lecteurs, merci à vous je sais que vous vous reconnaissez <3

Je vous aime très fort mes petits canetons,

Alex.

Wings : The Sin ManorLà où vivent les histoires. Découvrez maintenant