VIII - L'épreuve

3.4K 541 73
                                    


 Il y a un instant de flottement, suspendu dans le temps tandis que dans le cerveau du cadet les mots de Hoseok font leur chemin. Ses membres retrouvent soudain leur mobilité et en un rien de temps il est près du corps étendu, cherchant un moyen de le transporter sans lui faire mal. Il ravale tant bien que mal les sanglots angoissés qui lui serrent la gorge, refoule avec fermeté toute panique. Finalement, il choisit de le prendre comme un marié avec sa jeune femme, grimaçant sous le poids non-négligeable de son aîné.

Il a beau être fin et sûrement plus léger qu'un homme normal il est tout de même inconscient, ce qui ne facilite pas la tâche de Jimin qui se met en route le plus rapidement possible, s'arrêtant souvent pour raffermir sa prise autour des genoux ainsi que des épaules de Hoseok, qui commence à s'agiter lentement, le corps pris de petits spasmes, malgré le fait qu'il soit toujours inconscient. Avec un soupir de soulagement il arrive enfin au château, et a la bonne surprise pour une fois de voir Jin et Namjoon l'attendre sur le pas de la porte, comme s'ils avait anticipé ce qu'il venait de se passer. Sans un mot Jin prend le roux des bras de Jimin qui manque de s'effondrer, à bout de forces. L'aîné porte ensuite le jeune homme inconscient dans une salle étrange, qui tient à la fois d'une infirmerie et d'une sorte de salle de stockage.

Au milieu de la grande pièce immaculée du sol au plafond, une simple table d'auscultation en métal gris se dresse, recouverte d'un fin matelas d'un vert presque blanc tant il est délavé. Jin pose Hoseok sur la surface plate, ce dernier commençant à s'agiter plus franchement, son beau visage se contractant à intervalles irréguliers. Jin et Namjoon partent chacun fouiller sans un mot dans plusieurs étagères à chaque coin de la pièce.

Par une autre porte débarquent soudain Jungkook et Yoongi qui entrent dans ce curieux ballet sans un regard pour Jimin, comme si ce dernier assistait à une chorégraphie maintes fois répétée. En un rien de temps Hoseok est débarrassé de sa chemise blanche, remplacée par un pull en coton bleu clair par les doigts agiles de Jin qui lui enlève également son pantalon serré, le remplaçant par un pantalon noir et très large. Il le recouvre ensuite d'une couverture, le jeune homme inconscient commençant effectivement à trembler.

Yoongi lui plaque doucement un linge mouillé sur le front tandis que Namjoon prend son pouls, notant quelque chose sur son petit carnet par la suite. Quant à Jungkook, il attache son aîné par de longues bandes élastiques, une autour des jambes, une ceinturant la taille et une dernière à hauteur des épaules. Cette scène rappelle quelque chose à Jimin, et du bout des lèvres il murmure, de façon presque inaudible.

« On dirait un hôpital psychiatrique... »

Une fois toute l'agitation retombée, les quatre personnes qui entourent Hoseok relèvent leurs têtes tous en même temps en direction de Jimin, qui tressaille, mal à l'aise. Tous sont neutres mais celui de Jungkook est différent, il contient une lueur de colère quasi-animale qui brûle la peau du jeune aux cheveux argentés si bien qu'il est obligé de détourner le regard. Il a eu l'impression de voir sa propre mort dans les yeux du plus jeune d'entre tous, et maintenant le goût acre de la peur flotte dans sa bouche. Ce garçon le terrifie, il ne se sent pas en sécurité à ses côtés, et au fond de lui il sait que ce n'est pas normal. Ils auraient dû tous s'entraider. Il n'y aurait pas dû y avoir cette étincelle de colère pure dans les yeux sombres de Jungkook.

Tremblant il renonce à prononcer les mots qui se promènent sur le bout de sa langue et attend, que quelqu'un brise le silence qui s'est abattu sur la pièce. Heureusement Namjoon semble prendre conscience du brouillard dans lequel est plongé Jimin.

« - Tu dois sûrement te demander ce qu'il se passe, soupire-t-il avec un regard d'avertissement pour le plus jeune qui se retourne, prenant avec douceur la main de Hoseok qui tressaute, comme soumise à un courant électrique. Pour t'expliquer je vais remonter à l'arrivée de Jin dans cet endroit. Comme je te l'ai déjà dit il a erré dans cet endroit seul pendant treize jours avant que je débarque, perdu et tremblant. Et deux jours après mon arrivée il s'est évanoui, exactement comme Hoseok maintenant. J'ai paniqué, j'ai fait tout ce qui était en mon pouvoir pour le réveiller mais il paraissait plongé dans une sorte de transe cauchemardesque. Lorsqu'il s'est réveillé, j'étais à moitié mort d'inquiétude. Il est tout de même resté une demi-journée dans cet état étrange, et il s'était longuement débattu sous mes yeux impuissants. Bref, reprit-il après avoir repris son souffle, visiblement éprouvé par ses souvenirs douloureux, la main de Jin s'étant discrètement posée sur son bras, il m'a dit qu'il avait été confronté à une situation dangereuse de laquelle il avait dû sortir par ses propres moyens. Et certains éléments de son rêve se retrouvaient dans le manoir, comme la grande peinture dans l'entrée. Je crus à une sorte de crise post-traumatique due à nos erreurs passées mais lorsque Yoongi apparut, je fus à mon tour confronté à cette transe que nous avons surnommé « épreuve ». Pour l'instant tout le monde en a eu au moins une, et tout le monde s'en est sorti. Mais de justesse, ajoute-t-il d'un ton plus grave. A sa deuxième, Yoongi a failli y rester, son corps était glacé et son cœur battait très lentement, à la limité de la catatonie.

- Mais je m'en suis sorti, j'ai triomphé de l'épreuve, continue le musicien en souriant faiblement à Jimin, resserrant inconsciemment ses bras autour de son corps frêle, comme si ce dernier gardait en mémoire l'état de mort imminente dans laquelle il avait été plongé.

- Tu vas sûrement en avoir assez, mais j'ai une hypothèse également sur ces genres de rêves réalistes, reprend Namjoon, ayant attrapé à son tour la main de Jin avec douceur, lui caressant doucement le dos de celle-ci. Si nous sommes dans un espèce d'entre-deux à la suite de fautes que nous avons commises, nous devons donc nous purger n'est-ce pas ? Alors ces épreuves sont là pour nous faire expier nos crimes, et nous purifier.

- Ça veut dire que je vais subir ça moi aussi ? Demande Jimin d'une voix blanche, cherchant à tâtons une chaise derrière lui, sentant ses jambes susceptibles de lâcher d'une minute à l'autre.

- J'ai bien peur que oui, acquiesce Jin d'un ton grave, une lueur rassurante brillant néanmoins dans ses yeux clairs. Mais comme en ce moment avec Hoseok, nous serons là pour toi, et malheureusement c'est tout ce que nous pouvons faire pour l'aider en ce moment. Il doit réussir l'épreuve seul.

- Je vais veiller sur lui, annonce soudain Jimin, surprenant tout le monde jusqu'à lui-même. Que dois-je faire pour m'occuper au mieux de lui ?

- Eh bien, reprend Jin après quelques secondes de flottement, tu dois faire attention à ce qu'il ne se fasse pas mal, il risque de beaucoup bouger, et tu dois surveiller ses fonctions vitales. Tu es sûr de vouloir assister à ça ? Ça risque d'être long, Jungkook est resté inconscient pendant un jour et demi avant de reprendre conscience la dernière fois, et on ne sait pas si ce ne sera pas encore différent cette fois.

- Je veux le faire, répond Jimin avec douceur en s'approchant du centre de la pièce, faisant un grand tour pour éviter Jungkook qui le regarde du coin de l'œil.

- Bien, c'est très gentil à toi Jimin, nous viendrons de temps en temps pour t'apporter tout ce dont tu as besoin, et tu n'hésiteras pas à nous dire si tu as besoin d'être remplacé n'est-ce pas ?

- Oui c'est promis, obtempère le jeune avant de tirer une chaise pour s'asseoir près de Hoseok, prenant la main de son aîné sans hésitation, l'enveloppant dans ses propres mains après s'être aperçu que le roux avait déjà les mains glacées. »

Un à un les autres sortent de la pièce, sans un seul bruit, laissant Jimin seul avec Hoseok, forme inconsciente, et ses pensées, qui forment une troisième entité mouvante autour de lui, n'attendant qu'un moment de faiblesse pour revenir empoisonner son esprit de doutes et d'angoisses.

 /|\/|\/|\/|\/|\/|\/|\

Et me revoilà pour le chapitre huit ! Alors voilà, l'histoire n'avance pas des masses j'ai l'impression, est-ce que je devrais aller plus vite ? Dites-moi ce que vous en pensez.

De toute façon l'intrigue va faire un grand bond dans le prochain chapitre avec le retour d'un certain personnage... (oups)

Bref je ne vous en dit pas plus, à bientôt et je vous aime très très fort, on a atteint les trois cent vues en même pas un mois je suis trop contente bienvenue aux nouveaux lecteurs et nouveaux abonnés je vous aime déjà !!!

Bisous mes petits canetons (non je n'ai aucun souci avec les canetons je le trouve juste absolument adorables)

Alex.

Wings : The Sin ManorLà où vivent les histoires. Découvrez maintenant