Chapitre 22

Depuis le début

-Je crois devoir vous rappeler que ce n'est pas seulement votre liée à vous, répondit il en soupirant, lassé. Mais passons outre de ce détails qui m'apparaît tout de même important. Ce que vous devez comprendre c'est que ce n'est pas seulement l'Elue de votre peuple mais de nos trois peuples réunis et que pour qu'elle puisse remplir son rôle, elle doit connaître sur le bout des doigts les coutumes, et légendes de chaque peuple pour concilier une solution pour les trois et les aider tous. Il faut donc qu'elle aille avec nous et avec les loups garous. Et puis permettez moi de rebondir sur votre remarque plutôt désobligeante que je ne pense pas être le seul à avoir compris malgré qu'elle soit implicite, dis il en regardant Kyle sous sa forme de loup qui retroussa subtilement ses babines. Si vous nous considérez comme des monstres et avez peur du traitement que l'on pourra faire de votre liée, qui est en passant aussi la nôtre, sachez bien que nous ne l'enfermerons pas pendant des jours et des jours dans une pièce seule et l'empêchant d'utiliser ses pouvoirs, lui offrant au contraire un traitement digne de son rang, ne put il s'empêcher d'ajouter en se moquant ouvertement du roi, qui commençait à perdre doucement son sang froid pourtant impressionnant.

-Comment vous permettez vous cette réflexion ne sachant pas mes raisons ?

-Même si vos raisons sont justifiées dans une certaine mesure, votre acte est tout de même impardonnable. Vous avez de la chance qu'elle soit votre liée et qu'elle vous pardonne si vite. Trop de bonté en son cœur... Fit il mine de s'attrister.

Je pouvais voir les mains de l'homme me tenant toujours dans des bras trembler de rage. C'était la provocation de trop.

-Je t'interdis de l'insulter...

Devant ce vouvoiement, le vampire sembla perdre tout contrôle de lui même. Les provocations avaient pris trop d'ampleur. Le renvoyage de balle était fini et elle avait réussi à franchir les barrières.

Les deux rois s'avancerent l'un vers l'autre, se préparant à s'affronter. Alors qu'ils allaient arriver l'un sur l'autre, en ayant plus qu'assez de leurs comportements puérils dignes des gosses, je saurais et arrivais à quelques mètres d'eux sur leur côté et mis le bras tendus devant moi, faisant sortir une ligne de flammes qui les arrêta subitement avant qu'ils ne se tuent.

-Vous pareils à des gosses. Ce sont des enfants que je dois instruire... Soufflais agacée. Elrichi, il a raison, lui dis je en pointant de le vampire de la tête. J'ai encore beaucoup à apprendre pour vous guider correctement vers la paix, et ça commence par là. Je partirais donc avec l'une des deux autres Races. C'est mon devoir et tu ne pourra pas m'en empêcher.

Il allait protester mais se ravisa, me souriant finalement avec sincérité et grandeur, me surprenant.

-Tu ne cesseras pas de m'étonner. Tu es plus mâture que nous qui avons des décennies, voir même des centaines d'années de plus que toi. Tu nous donne des leçons déjà dignes de ton rang sans même t'en rendre même compte. Je suis certaines qu'avec toutes les connaissances que tu vas emmagasiner, tu sera à même de nous guider vers la sagesse d'esprit... et de cœur.

Je le remerciais en lui donnant un bisous sur la joue. J'allais prendre le bras du vampire pour aller découvrir leurs mœurs, quand ma tête me tourna brutalement et mes jambes me lâcherent.

Je ne rencontra pas le sol mais quelque chose de doux qui n'était autre que les poils de Kyle, qui émit un couinement plaintif.

-Désolé, essayais je de sourire. Je suis juste fatiguée.

J'essayais de me relever avec l'aide de mon loup qui me poussait de sa truffe, mais retombait aussi sec sur lui.

-Je crois que mon corps a décidé qu'il en avait assez fait pour aujourd'hui... Dis je résignée avec un air coupable.

-Oui, trop mangé d'énergie avec ce foutu bracelet et ces péripéties... Piqua encore le vampire.

-Et de vos gamineries que j'ai dû éviter, grommelais je. Maintenant j'aimerais qu'on arrête de parler de ça.

Kyle leva sa tête vers le vampire et ils se regardèrent plusieurs secondes dans un échange dont je ne faisais pas partie malgré mes essais pour lire leurs pensées.

-Ne t'en fais pas. Je la traiterais comme tu le ferait : comme le trésor le plus précieux au monde. Je te la ramerais entière l'Alpha. Après tout, n'est elle pas censée l'être pour nous tous ?

Je vis le loup lever le syeux au ciel en soupirant mais apparament rassure, ce qui me fit sourire.

Le vampire me prit aux creux de ses bras et les siens s'en allèrent, nous quittant en dernier la clairière, moi les yeux fixés dans ceux du loup avant de le perdre de vue. J'entendis ensuite un long aboiement de tristesse mais aussi celui qui promettait beaucoup de choses...

Je me laissait donc aller dans les bras de mon vampire, le paysage défilant vite devant mes yeux, témoins de sa vitesse surnaturelle, puis fermait finalement les yeux, plongeant dans le monde des rêves, apaisée et.... Libre.

***

Et voilà les loulous !
J'espère que ce chapitre vous aura plu avec ce changement de peuple !
Votez, commentez et je vous dis à la prochaine pour les nouvelles aventures et légendes d'Esmeria !
Bisous les amis ! 😉💕




L'élue, l'hybride des Trois Grandes Races. Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant