Je me mis en face de lui puis je le serra fort. Je voulais être dans ses bras. Je me détacha de lui et lui pris la main.

Moi : J'ai tellement de chose à te dire. Je sais même pas par où commencer.

Cameron : Tu n'es pas obligé.

Moi : Si. On est en couple et tu as le droit de savoir. Juste pendant que je te raconterais mon "histoire" ne me coupe pas.

Cameron : Promis.

Moi : Bon. Tout d'abord je m'appelle Johanna Adams, j'ai dix sept ans bientôt dix huit. J'ai un frère Steven, vingt quatre ans en couple, bientôt marié avec Emily, future papa et tout juste sortit du coma. Jusque-là tout va bien. Notre père nous a abandonné quand j'avais un ans. Ma mère était folle de lui, alors quand il est parti elle était au plus bas. Elle a dû nous élever seule moi et mon frère. C'est pour cela que je ne pardonnerais jamais à mon père. Depuis elle n'a jamais refait sa vie. Ensuite au collège j'ai été maltraité, on m'insultait constamment. C'était horrible. En fait en arrivant au collège j'avais des "rondeurs". Et pour arriver au poids que j'ai actuellement, j'ai dû faire des choses dont je ne suis pas fière. Je me faisais vomir quoi. En arrivant au lycée j'ai tout arrêté. Je me suis dis sa y est. Les gens avaient "évolués", qu'ils me laisseraient tranquille. Mais non. Il y avait ce garçon Ashton. Il était plutôt mignon. Il a fait semblant de s'intéresser à moi. Puis au bal de fin d'année il m'a humilié devant tout le monde. Je lui avais raconté des choses perso et lui a tout balancé. J'avais honte, tellement. J'ai perdu toute confiance en moi. Je déteste m'attacher aux gens parce que d'après moi, ils finissent toujours par partir. J'ai donc décidé de prendre une université loin de chez moi. Mais en arrivant ici j'étais loin d'imaginer que je trouverais l'amour, des amis formidables. Je me suis tellement attaché à vous. Et j'ai peur. Terriblement peur de vous perdre.

Il restait là à me regarder la bouche ouverte. Il ne parlait pas. Il restait juste planté là.

Moi : Parle moi s'il te plait...

Cameron : Je ne m'attendais pas à tout ça.

Moi : Tu es déçu ?

Cameron : Non, tu es folle. Je suis content que tu m'ai tout racontée.

Il m'embrassa et cette fois je ne le repoussa pas. D'une certaine façon, je me sens libre. Le fait de lui avoir tout raconté ça ma permis de me libérer.
Moi : Je veux te présenter à ma mère !
Je sais pas pourquoi mais j'en avais envie.
Cameron : Quoi ?
Moi : Enfin si tu veux biensûre.
Cameron : Ça me ferais extrêmement plaisir *sourire*
Moi : Tu es sûre ?
Cameron : Oui.
Moi : Ok je préviens ma mère alors.
Je décida d'appeler tout de suite ma mère.
*Conversation téléphonique*
Moi : Allô maman.
Ma mère : Sache que je ne suis pas du tout contente avec toi !
Moi : Quoi ? Mais pourquoi ?
Ma mère : Samedi. Ton père est revenu, mais je ne t'apprend rien. Il m'a dit que tu avais été très mal polie. Et par-dessus tout tu es partie sans même me prévenir.
Moi : Tu rigoles j'espère ? Mon père comme tu dis à détruis notre vie. Je le déteste et c'est pas une nouveauté.
Ma mère : Peu m'importe c'est ton père. Et je voulais te prévenir aussi que samedi il vient manger à la maison et ta présence est souhaitée.
Moi : Est-ce que je peux venir avec mon copain ?
Ma mère : Biensûre ce sera avec plaisir.
Moi : Merci.
*Fin de conversation téléphonique*
Moi : Ma mère a dit oui...
Cameron : Tu n'es pas contente ?
Moi : Si si...
Cameron : On dirait pas.
Moi : C'est juste que mon père sera là et j'ai pas vraiment envie d'assister à un pseudo repas familial.
Cameron : Ah...
Moi : Mais tu seras là donc c'est bon *sourire*
D'ailleurs heureusement qu'il est là sinon je crois que je me déplacerais même pas. Mais au fait, comme je rentre chez moi ce week-end je peux voir ce que fait Louise. Même si elle ne me parle pas je tente.
A : Louise ❤️
De : Moi
Samedi je rentre chez moi et toi ? ❤️
De : Louise ❤️
A : Moi
Je reste.
Plus froid comme message tu meurs congelé. Répondre à son message serait donc inutile.
Moi : Tu veux passer la soirée avec moi ?
Cameron : Ouai pourquoi pas.
Moi : Je n'ai rien prévue de très palpitant.
Cameron : Tant que je suis avec toi, peu importe ce que l'on fait.
Je l'aime c'est fou. J'ai toujours pensé que l'amour c'était pour les autres. Je ne voulais pas tomber amoureuse, parce que, à ce qu'on dit ça fait mal. Pour l'instant, quand je suis avec lui tout ce que je ressens c'est des milliers de papillons dans mon ventre, mon rythme cardiaque qui s'accélère et mon esprit qui s'embrouille. Mais rien qui fait mal je vous assure. En fait à ce moment précis je souhaite à tout le monde d'être amoureux. J'espère que vous trouverez votre moitié, comme moi je l'ai trouvé.
On a toujours été ensemble gogole --'
Je parlais pas de toi Snix mais de Cameron. Pour moi, il est la personne la plus importante. C'est comme si, au fond je savais que c'était lui. Avec lui que je finirais ma vie.
Moi : Je t'aime Cameron.
Il sembla surpris puis il me prit la main.
Cameron : Moi aussi Johanna.
Hello je me suis dépêchée de poster ce chapitre. J'espère qu'il vous a plu. J'avoue qu'il y a beaucoup d'amour dans ce chapitre 😊 Que pensez vous du couple Jessica/Cameron ?
Sur ce je vous fais de gros bisous et vous souhaite une excellente journée 😘❤️

Restart  ||EN RÉÉCRITURE||Lisez cette histoire GRATUITEMENT !