Je me dépêcha donc d'aller au bureau du doyen. Arrivée devant, je pûs apercevoir par la petite fenêtre Diana.

Que fait-elle ici ?

Je frappa à la porte.

Le doyen : Entrer.

Moi : Bonjour Mr.Hastings. Vous avez demandé à me voir ?

M.Hastings : Oui asseyez-vous.

Je m'asseya sur le fauteuil collé à celui de Diana.

Mr.Hastings : Mlle.Hamon ici présente, m'a gentillement montré une vidéo où l'on vous voit clairement lui mettre une gifle et lui proférer des menaces. Je vous laisse voir par vous même.

Il me tendit le téléphone portable et je regarda la vidéo. Elle commence au moment où je la gifle c'est vrai.

Et...Mais... C'est Cameron. A l'arrière plan on peut apercevoir quelqu'un en retrait. Et cette personne je la reconnaitrais parmis toute les autres. C'est Cameron, j'en suis sûre.

Mais pourquoi n'est-il pas venu ? Pourquoi ne m'a-t-il rien dit ?

Mr.Hastings : Pour cette acte de violence et ces menaces contre Mlle.Hamon vous aurez deux jours d'exclusion.

Un sourire s'empara des lèvres de Diana.

Moi : Quoi ? Mais...

Mr.Hastings : Non, point final.

Je sortis et claqua la porte. Deux jours d'exclusion ? A cause de cette grosse vache ? Ca ne se terminera pas comme ça.

Comme je m'y attendais, Cameron m'attendait avec Louis dans la chambre.

Cameron : Alors ?

Moi : Toi ne me parle pas.

Cameron : Pardon ?

Moi : Tu sais très bien.

Cameron : Non exprime toi.

Moi : Je me suis fais renvoyée deux jours parce que sur une vidéo on me voit gifler Diana et la "menacer". C'est pas tout, sur la vidéo on te voit aussi Cameron. Le spectacle t'a plu ?

Cameron : Ecoute je...

Moi : Non. J'avais espéré que tu te défenderais mais même pas. Pars.

Cameron : Quoi ?

Moi : Tu étais là, tu observais mais tu n'as rien fais. Je suis ta copine, tu as très bien entendu ce qu'elle m'a dit et tu n'as rien fais. Pars maintenant.

J'ouvris la porte et le poussa dehors.

Moi : Elle a gagné, c'est finit entre nous.

Je referma la porte et me laissa glisser sur celle-ci. Je ne pû contenir mes larmes. Louis me prit dans ses bras.

Louis : Ne t'inquiète pas ma puce.

Moi : C'est finit Louis.

Louis : Je suis là moi. D'ailleurs avec Harry et des amis on va au bowling tu veux venir ?

Moi : Non merci.

Louis : Promets-moi que tu ne vas pas rester à te morfondre dans le noir toute la soirée.

Moi : Promis.

Louis : Je vais y aller alors. Tu es sûre ? Je peux rester si tu veux.

Restart  ||EN RÉÉCRITURE||Lisez cette histoire GRATUITEMENT !