Et oui, il était bel et bien revenu. Ce monstre sans coeur. Pourquoi est-il venu ? Il n'est plus rien pour nous.

Moi : Qu'est-ce que tu fais ici ?

XX : Je suis venu voir comment allait ton frère.

Les garçons me regardaient , attendant sûrment des réponses de ma part.

Moi : Il va bien. Tu peux partir maintenant.

XX : Johanna... Je veux le voir.

Moi : IL EN EST HORS DE QUESTIONS !

XX : Parle moi sur un autre ton.

Il est resté totalement calme.

Moi : Et en quel honneur ?

XX : Parce que je suis ton père !

Moi : Depuis le jour où tu nous as quitté tu n'es plus rien.

Nan mais pour qui il se prend ? Il ose se dire mon père. Est-ce qu'un père abandonne ses enfants ? Non. Alors ce n'est pas mon père.

Paul : Ecoute. Je comprends que tu m'en veuille, mais je suis venu réparer mes erreurs. Si c'est possible biensûre.

Moi : Désolée, demande rejetée. Tu as eu seize ans pour réparer tes erreurs. Il est trop tard maintenant. Ah et pour info je ne t'en veux pas...

Un sourire commença à se former.

Moi : Non, je te déteste. Pire encore je te haie !

Il me gifla.

Paul : Que tu le veuille ou non je suis ton père.

Moi : A présent tu es mort pour moi.

Je partis en courant. Il me fallait de l'air, trop d'émotions se bousculaient. Je le comprends pas. Je vivais bien, j'étais heureuse et il a fallu qu'il vienne.Et qu'il me gifle en plus. Je m'asseya sur le trottoir, ma tête entre les mains. J'entendis les pas des garçons arriver.

Cameron : Alors c'est ton...

Moi : Oui, c'est mon père. Etonnant n'est-ce pas ?

Je ne ressemble pas du tout à mon père. Sauf peut-être les yeux.

Cameron : Tu ne m'as jamais parlé de lui.

Moi : Je pense que tu as dû remarquer que je ne l'appréciais pas énormément.

Cameron : Il y a beaucoup de chose comme ça que j'ignore ?

Moi : Eh oh calme. J'ai pas pensé à te parler de lui c'est tout.

Cameron : C'est ça.

Moi : Bon écoute moi bien. J'i pas envie de me disputer maintenant, ici, avec toi !

Les garçons nous regardaient choqués.

Cameron : Tu as raison, je me casse !

Quoi ? Dis lui de rester !

Moi : Allez bye !

Désolée Snix mais si il veut partir alors qu'il fasse ce qu'il veut.

Moi : Louis, Harry et Nash vous rentrez avec moi ?

Louis : Oui bae.

On rentra donc tous ensemble. Personne ne parla durant le trajet. Arrivée au campus Nash me chuchota :

Nash : Est-ce qu'on peut se parler ?

J'hocha la tête.

Moi : Louis, Harry je vous rejoins après *sourire*

Louis : Ok *clin d'oeil*

Il a rien compris lui x) On se mit à marcher dans les couloirs.

Moi : Je t'écoute.

Nash : Je voulais te dire que je m'excuse.

Moi : C'est tout ?

Nash : Je suis désolée de t'avoir bléssé.

Moi : Qui t'a dit que tu m'avais bléssé ?

Il me regarda.

Moi : Bon ok tu m'as fais mal. Je m'étais attachée à toi, je te considérais comme quelqu'un d'important pour moi. Alors j'avoue ça m'a fait mal de voir que de ton côté je n'étais rien.

Nash : Ce n'est pas ça Johanna. Je tiens beaucoup à toi. J'ai juste été bousculé par les évènements; Alors je te propose qu'on reprenna à zéro. Tu es d'accord ?

Moi : Euh ouai *grand sourire*

Nash : Salut, moi c'est Nash *sourire*

Moi : Je sais très bien qui tu es *rire*

Nash : On recommence à zéro non ?

Moi : Ok. Enchantée, moi c'est Johanna *sourire*

Nash : Ravi de te rencontrer.

Toute la journée se déroula ainsi. On avait refait "connaissance". C'étais juste génial. Il m'a fait rire et d'une certaine façon j'étais bien. Il y a qu'un truc qui me tracasse, c'est Cameron. Je n'aime pas me disputer avec lui, surtout à cause de mon père. Certes je lui en ai jamais parler, mais de 1) j'en avais pas envie et de 2) j'y ai pas vraiment pensé. Je l'aime, c'est une certitude mais si il croit que je vais faire le premier pas il se trompe. Il est 19h alors je décida de rentrer.

Moi : Merci pour cette journée, c'était vraiment sympas.Mais je vais rentrer *sourire*

Nash : Ouai pas de souci. On se voit demain ?

Moi : Oui, je te dis l'heure en sms.

Je partis en courant à ma chambre. Quand j'arrive je vis un papierposé sur mon lit :

"Hey bae je suis sortis avec Harry. Je vais essayer de rentrer pas trop tard mais je te promet rien.

Gros bisous, Lou xx"

Bon bah je suis toute seule, j'ai pas faim ( comme d'habitude ) et j'ai rien à faire. La seule offre qui s'offre à moi est le sommeil. J'accepte cette offre les bras ouverts. Je m'allongea et m'endormis quasi instantanément.

Hello tout le monde ! J'espère que ce chapitre vous as plu. Je fais de mon mieux pour poster un chapitre par jour hein :) Sinon je vous fais de gros bisous :* <3

Restart  ||EN RÉÉCRITURE||Lisez cette histoire GRATUITEMENT !