Maintenant je sais que je lui ai manqué. Mais si je lui ai réellement manqué, alors pourquoi compte-t-il repartir ? Il n'a pas changé, il est toujours aussi con.

Moi : T'es toujours aussi con Malik !

Zayn : Il y a des choses qui ne change pas tu sais ! **rire**

Il a raison. Il a des choses qui reste intacte, et qui ne changeront jamais.

Je repensais à tout ce que j'avais pu faire avec Zayn quand je reçu un sms de Louis.

De : Louis la souris

A : Moi

Il faut qu'on parle, vient au dortoir tout de suite si possible.

PS : Le joli petit cul de Malik peut venir lui aussi mdrrrr.

J'ai toujours su qu'il avait du potentiel de ce côté là.

Moi je pense qu'il a énormément de potentiel si tu vois ce que je veux dire.

Snix voyons.

Moi : Bon je dois aller voir Louis, il doit me dire quelque chose d'important. Tu peux venir bien sûr.

Je me retiens de lui dire que mon amie GAY a dit qu'il avait un beau cul. Ça pourrait le mettre mal à l'aise.

On se dirigea alors vers ma chambre.

Durant le « trajet », je n'arrêtais pas de l'observer. Son visage, son sourire, ses moindres traits. Il n'avait pas tellement changé c'est vrai. Il avait seulement un peu de barbe, ce qui lui donnait un certain charme je l'avoue. Pourtant, quand je le regarde, je revois le petit Zayn Malik qui m'a laissé tombé. Celui qui avant était plus petit que moi alors que maintenant il me dépasse d'au moins vingt centimètre. Je revois le Zayn Malik que j'aimais tout simplement.

Zayn : Tu as de la bave ! **rire**

Par réflexe je passa un coup de manche sur ma bouche.

Zayn : Je sais que je suis canon, mais ne m'observe pas trop, je vais rougir après !

Moi : Soit pas trop sûr de toi le narcissique !

Zayn : Oh tu me vexe là ! Je ne dirais pas narcissique. Je dirais plutôt que j'ai une beauté naturelle et que je l'assume pleinement. C'est pas donné à tout le monde.

Puis il me regarda. Je le tapa (( de bon cœur vous inquiétez pas )).

Il continuais d'avancer, tout seul pour être honnête.

Moi : C'EST CELLE-LA !!

Il revînt en arrière et entra avec moi.

Je m'inquiétais un peu de ce que Louis allait me dire.

J'alla d'abord faire un bisou à Harry, que je n'avais pas vu depuis plusieurs jours il me semble.

En fait, j'appréhendais tellement que tout les prétextes était bon pour repousser cette conversation. D'ailleurs je crois que Louis l'avait remarqué.

Louis : Ne t'inquiète pas Johanna.

Moi : Dis-moi alors.

Louis : Je voulais te dire que je vais sûrement changer de chambre **gêné** ((Cc Lola))

Moi : Quoi mais pourquoi ? J'ai fais quelque chose de mal ?

Louis : Non pas du tout, c'est juste que j'ai la possibilité d'être dans la même chambre qu'Harry, mais je voulais d'abord en parler avec toi.

Je serais un monstre de les empêcher d'être ensemble.

Moi : Bien sûr c'est normal, mais tu n'avais pas besoin de m'en parler, ni d'avoir mon autorisation si c'est ça que tu voulais **rire**

Je regarda derrière lui, pour apercevoir ses valises. Alors il part déjà ? Cette chambre va être affreusement vide sans lui.

Moi : Tu pars maintenant ?

Louis : Euh... Bah... C'était ça ou ils mettaient quelqu'un d'autre à la place. Désolé.

Moi : Ne t'excuse pas voyons. Je suis contente pour toi **sourire**

Louis : Ne t'inquiète pas d'ici un jour ou deux, tu auras une nouvelle colocataire, en plus c'est moi qui l'ai choisi.

Moi : Comment tu as fais ?

Louis : J'ai des contactes un peu partout **rire**

Je ne le crois absolument pas, mais c'est pas grave. Si c'est vraiment lui qui l'a choisi alors je suis sûre que c'est une fille très sympas.

Louis : Elle s'appelle Séléna Waldorf.

Moi : Attends... Waldorf ça me dit quelque chose....

Zayn intervînt pour la première fois.

Zayn : Moi aussi je connais... Les ateliers Waldorf c'est ça ? Sa mère est une grande créatrice de mode il me semble.

Louis : C'est ça !

Je vais avoir une colocataire, dans le domaine de la mode. Moi, qui ai des dizaines de robes de la collection à sa mère. J'espère au moins que ce n'est pas une de ces gosses de riche, capricieux, et imbus d'eux même.

Moins de cinq minutes après Louis partit avec Harry. Je me sentais déjà seule c'est fou.

C'est alors que je me rendis compte qu'il était 21h. Je suis épuisée, je n'en peux plus.

C'est alors que je fis une demande, qui me surpris moi-même.

Moi : Tu peux rester avec moi ce soir ? C'est pas comme si c'était la première fois qu'on dormait ensemble **clin d'œil**

Car oui, quand nous étions plus jeune, Zayn passait par ma fenêtre et me rejoignait. Nous restions ainsi à parler pendant des heures. SEULEMENT à parler hein soyons clair.

Zayn : C'est vrai **rire**

Moi : C'est un oui ? **sourire**

Zayn : Oui !! **rire**

Je lui sauta dans les bras.

Je fis sortir Zayn de la chambre le temps de me mettre en pyjama. Oui, nous avons partagé beaucoup de chose mais pas autant. Du moins le plus dénudé qu'il m'ait vu c'est en maillot de bain.

Une fois habillé je le fis renter. Il me regardait les yeux ronds.

Moi : Quoi ?!

Zayn : Tu sais que tu es magnifique avec aussi peu de vêtements sur toi ?

Moi : ZAYN !!!!

Je lui balança un coussin en pleine figure. Il l'évita de justesse.

Moi : Tu as de... Attends mais qu'est-ce que tu fais ?

Zayn : Je dors avec toi, il faut bien que je me mette en « pyjama » moi aussi.

Il était en train de se déshabiller, pour maintenant se trouver en boxer.

Tu as intérêt à bien te retenir. Dormir à côté de ce corps, hum sa y est j'en ai l'eau à la bouche.

Je me mis dans mon lit puis Zayn vînt me rejoindre. Je suis affreusement fatiguée, je n'ai pas envie de parler ou quoi. Je me posa ma tête sur son torse et m'endormis comme au bon vieux temps.

Restart  ||EN RÉÉCRITURE||Lisez cette histoire GRATUITEMENT !