Je me réveillais dans la même position que celle d'hier. Tous les événement me revinrent en mémoire. J'étais toujours aussi bien dans ses bras qu'hier.

J'essayai de me lever sans réveiller Zayn mais apparemment lui aussi était réveillé.

Zayn : Salut mon amour. Bien dormi ?

Moi : Euh oui et toi ?

Zayn : Tu es sûre ça n'a pas l'air d'aller ?

Moi : J'ai juste affreusement mal au ventre, c'est atroce.

Zayn : Merde tu veux que j'aille te chercher quelque chose ?

Moi : Oui tu peux m'apporter ma trousse de médicament qui est sur la commode s'il te plaît ?

Il se leva et me tendit la trousse.

D'instinct je pris le spasfon avec de l'eau. Ce sont sûrement mes règles qui arrivent -vraiment très classe, merci dame nature-.

Moi : J'espère que ça va passer.

Je crois bien que je n'ai jamais eu aussi mal au ventre, c'est comme si je recevais des coups et c'est vraiment désagréable voir insupportable.

Moi : Il est qu'elle heure ?

Zayn : 7h30 pourquoi ?

Oh merde.

Moi : Putain faut que je me dépêche je suis en retard pour les cours !

Zayn : Tu vas pas y aller quand même ?

Moi : C'est vrai que rester avec toi, dans ce lit, toute la journée est très tentant mas j'ai cours et je peux vraiment pas me permettre de louper encore les cours.

Zayn : Je ne parle pas de ça même si moi aussi ça me plairait bien. Fin je voulais dire avec ton mal de ventre c'est pas mieux que tu restes ici aujourd'hui ? Au moins le temps que ça te passe ?

Moi : Non je vais y aller, je vais y aller mais avec une heure de retard. Faut que je me dépêche !

Le l'embrassa fougueusement, pris mes affaires, mon maquillage et partis en direction des maudites douches communes.

Je suis restée une bonne vingtaine de minutes sous la douche en pensant que l'eau chaud calmerait mes douleurs, mais même pas.

Je m'habillai d'un jean slim noir et d'une chemise à carreau. Je laissai mes cheveux détaché et légèrement bouclé. Pour une fois je me maquillai plus que d'habitude. Je mis du mascara, un fin trait d'eye liner et un rouge à lèvre rouge assortit à ma chemise. Pour une fois je ne me trouvais pas trop mal, je pourrais même dire que je me trouvais belle.

Je me dépêchai de retourner à la chambre pour prendre mon sac de cours.

Zayn : Ouah on peut dire que tu as mis le paquet aujourd'hui ?

Moi : Tu aimes ?

Zayn : Très.

Je suis plutôt fière de moi, mais c'est vrai que ça change de mes gros sweats.

Moi : Je dois vraiment y aller ! Bisous, je t'aime !

Zayn : T'aime aussi !

Je partis rapidement et claquai la porte en passant. Le temps d'arriver au batiment de mon cours de littérature, la sonnerie marqua la fin de ma première heure de cours. Celle où je n'avais pas été.

Restart  ||EN RÉÉCRITURE||Lisez cette histoire GRATUITEMENT !